Cette mère n’a pas attendu que sa grossesse soit à terme, préférant que son mari puisse tenir le bébé dans ses bras avant sa mort.

Accueil » News » Cette mère n’a pas attendu que sa grossesse soit à terme, préférant que son mari puisse tenir le bébé dans ses bras avant sa mort.

Savannah Aulger n’aura jamais l’occasion de se prendre en photo avec son père lors de son premier anniversaire, ni à Noël et non plus lors d’un événement scolaire.

La seule image qu’elle aura de son père est celle aussi joviale que triste où,  celui-ci avec un masque à oxygène accroché au nez, la tient dans ses bras en compagnie de sa mère. Sa naissance aura été le dernier,  sinon le plus beau moment de la vie de son père !

L’histoire très touchante des Aulger :

Cela aurait dû être l’un des jours les plus heureux de leur vie. Mais pour la famille Aulger de The Colony, au Texas, la naissance de leur cinquième enfant était remplie de tristesse – car ils savaient que le père du bébé avait moins d’une semaine à vivre.

Mark Aulger, 52 ans, avait été informé juste avant Noël qu’il avait le cancer. Mais le 3 janvier, il a été admis à l’hôpital, incapable de respirer.

Les médecins ont découvert que les huit mois de chimiothérapie avaient détruit ses poumons. Il a été diagnostiqué avec une fibrose pulmonaire, une cicatrisation des poumons qui rend la respiration difficile.

Ainsi, en découvrant que son mari souffrait d’une maladie pulmonaire mortelle, Diane Aulger, âgé de 31 ans, n’a pas attendu que sa grossesse soit à terme pour mettre au monde son bébé.  Elle accoucha prématurément de sa fille afin que son mari mourant puisse la tenir dans ses bras avant de partir.

Un tout dernier cadeau avant sa mort qui lui fît très plaisir :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI