Choc : La Liste complète des ingrédients des vaccins contre la grippe … Vous n’allez pas en revenir !

Accueil » News » Choc : La Liste complète des ingrédients des vaccins contre la grippe … Vous n’allez pas en revenir !

Oups ! Voici les ingrédients dangereux qu’on a omis de mentionner dans la listes des composants :

Maintenant, nous allons passer en revue avec vous les ingrédients les plus nocifs des vaccins contre la grippe :

Formaldéhyde :

Il est couramment utilisé en laboratoire comme conservateur, mais ses effets à long terme n’ont pas encore été complètement étudiés. Pourtant, selon une étude des travailleurs de l’industrie funéraire, il existe une forte relation entre le formaldéhyde et la leucémie myéloïde.

Thimérosal :

Cette neurotoxine populaire contient du mercure et peut conduire à des lésions nerveuses, et causé un empoisonnement au mercure.

Bêta-propiolactone :

C’est un autre cancérogène et une toxine possible pour la peau, les voies respiratoires, le foie et le tractus gastro-intestinal.

  • Phosphate dibasique sodique et phosphate monobasique de potassium :

Ceux-ci sont souvent ajoutés aux aliments comme agents conservateurs, acidifiants et émulsifiants, mais des études ont trouvé un lien entre eux et les problèmes cardiaques.

  • Octylphénol éthoxylate (Triton X-100) :

Il est souvent utilisé par les entreprises pour «humidification, détergence de surface dure, nettoyage des métaux et l’émulsification» dans les textiles, les peintures, les produits de nettoyage industriels, les revêtements et les produits chimiques des champs pétrolifères. Il a été démontré scientifiquement qu’il peut causer des dommages irréversible sur les organes génitaux chez l’homme et la femme.

De plus, les vaccins Fluzone contiennent également une solution de chlorure de sodium isotonique tamponnée au phosphate de sodium et de la gélatine.

On a découvert qu’il cause d’innombrables problèmes digestifs, et dans des cas graves, il peut causer de la confusion, des douleurs thoraciques, des allergies sévères, des battements cardiaques irréguliers et la paralysie.

Ce métal lourd, principale cause d’empoisonnement, endommage les organes, cause une insomnie grave et des troubles neurologiques.

  • Phosphate de sodium monobasique (MSP) :

Cet ingrédient conduit à des convulsions, des arythmies cardiaques, une néphropathie aiguë de phosphate et une altération permanente des fonctions rénales.

  • Taurodésoxycholate de sodium :

Des études ont trouvé un lien entre cet ingrédient et la croissance tumorale, en particulier dans le pancréas, le côlon et la gorge.

  • Chlorure de calcium :

Il pourrait causer des problèmes cardiaques.

  • Sulfate de néomycine :

Cela pourrait entraîner des éruptions cutanées, une faiblesse, une perte d’audition, de la somnolence et de la difficulté à respirer.

  • Polymyxine B :

Cet antibiotique peut entraîner des réactions neurotoxiques et néphrotoxiques, notamment des maux de tête, de la fièvre, des niveaux sanguins élevés, des étourdissements et une apnée.

Ceci est une liste réduite, des principales composantes précieusement cachées au grand public, dans le seul but de faire plus de gain, les compagnies pharmaceutiques continuent de diffuser leurs poisons, et leurs campagnes ne cessent de prendre les êtres humain pour des sources de bénéfices plutôt que des êtres chers qu’il faut protéger.

Si la grippe peut être un mal nécessaire, son vaccin lui est un bien inutilement nocif !

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI