CHOC : Selon une nouvelle étude, les rats nourris avec du maïs OGM pendant 90 jours ont subi de graves dommages aux intestins !

Accueil » News » CHOC : Selon une nouvelle étude, les rats nourris avec du maïs OGM pendant 90 jours ont subi de graves dommages aux intestins !

Une nouvelle étude expose au monde entier des rats nourris au maïs génétiquement modifié dont certaines zones des structures des villosités dans l’intestin, qui absorbent les nutriments des aliments, ont été endommagés. Ils étaient déformés et aplatis, avec quelques cellules réunies. Les dégâts peuvent être clairement visibles dans les images accompagnant cette étude.

Les cryptes (glandes muqueuses) ont été perturbées et les vaisseaux sanguins étaient congestionnés. Des signes d’inflammation, l’infiltration de globules blancs, ont été observés autour des zones de dommages. En outre, les cellules de la muqueuse intestinale étaient de structure anormale et affichait des fissures et des érosions. D’autres signes de dommages incluent une augmentation de la perte de cellules de la muqueuse, un nombre accru de cellules caliciformes sécrétant les muqueuses, et des taux plus élevés de division des cellules recouvrant les cryptes.

Que nous dit au juste cette étude ?

L’étude, réalisée par Marwa Ibrahim, MD et Ebtsam Okasha de la Faculté de médecine de l’Université de Tanta, en Égypte, a été publiée dans la revue Experimental and Toxicologic Pathology, et se résume en partie dans cet article. Les chercheurs ont conclu que « la consommation de maïs GM modifie profondément la structure histologique [microscopique] jéjunale ».

Vous pouvez lire également :  Attention! encourager vos enfants à boire plus de lait leurs fait plus de mal que de bien.

Ils ont ajouté que : «Les résultats de la présente étude pourraient montrer que, malgré les rapports d’assurance sur les produits génétiquement modifiés, le maïs GM a profondément altéré la structure histologique de la muqueuse jéjunale à de nombreux niveaux et a révélé plusieurs signes alarmants, comme les lésions prolifératives et érodées hémorragiques En plus de plusieurs altérations ultrastructurales décrites ici pour la première fois pour le jéjunum sous l’influence du maïs GM ».

Les chercheurs ont appelé à davantage de recherches pour clarifier les mécanismes par lesquels le maïs MON810 : Ajeeb YG a exercé cet effet. Les mécanismes possibles incluent un effet dommageable direct sur la muqueuse jéjunale par la toxine Bt (Cry1Ab) présente dans le maïs génétiquement modifié, semblable à ce qui se passe dans l’intestin de nuisibles cibles, ou un effet indirect par interruption des bactéries intestinales.

Chacun des mécanismes pourrait conduire à des changements structurels de la muqueuse intestinale, retrouvez plus de détails sur cette étude et des études similaires en seconde partie de cet article.

Vous pouvez lire également :  Le corps d'un chercheur scientifique, retrouvé à la surface d'une rivière ! Ses révélations sur les vaccins lui ont coûté la vie ...

Voici les conclusions des études menées sur le maïs transgénique et les dommages qu’il produit sur les intestins :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook

Page suivante

VOUS AIMEREZ AUSSI