Confinement, retour du couvre-feu… Un scénario catastrophe pour l’été des Français selon Martin Blachier

Accueil » News » Confinement, retour du couvre-feu… Un scénario catastrophe pour l’été des Français selon Martin Blachier

Confinement, couvre-feu, fermetures administratives… Ce sont autant de mots que les Français espéraient ne plus entendre. Du moins pendant les vacances d’été. Le gouvernement a mis en place une campagne de vaccination efficace et a décidé de lever un bon nombre de mesures restrictives et progressivement depuis la mi-mai. Mais voilà, la campagne de vaccination est en train de ralentir. Les candidats au vaccin sont moins nombreux et le variant Delta arrive sur le territoire.

Plusieurs pays sont déjà en train de remettre en place le confinement, qu’il soit strict ou allégé avec un couvre-feu par exemple. En France le variant Delta représente déjà plus d’un tiers des contamination. Et une semaine auparavant, il n’était qu’à 20%. Objeko ne peut que vous vous faire part des inquiétudes des membres du gouvernement et des débats qui se font jours dans les médias. CNews a notamment recueillis les propos alarmant d’Oliver Véran, le ministre de la Santé. De même que ceux de Martin Blachier, un médecin spécialiste en épidémiologie qui envisage que le pire des scénarios est à notre porte. On vous dit tout !

Confinement et retour des restrictions sanitaires : une nouvelle vague approche

Martin Blachier est un épidémiologiste et médecin français. Il ose intervenir et faire des pronostics dans les médias quant à la pandémie de Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire. Invité sur de nombreux plateaux de télévision ou sur les ondes de ces derniers, il donne son avis sans tergiverser. Et si il a eu pour habitude de se montrer plutôt optimiste quant à l’issue de la crise sanitaire, son discours est en train de changer.

Plus de 34 millions de Français sont aujourd’hui vaccinés avec une première dose de vaccin. Et ce sont 30 millions qui reçu les deux doses. Mais ce nombre reste insuffisant pour garantir que le confinement et les restrictions sanitaires ne refassent pas surface dans l’actualité. En effet, Objeko ne vous cache pas que plus le variant Delta avance dans le monde et plus les débats s’échauffent à ce sujet. Pour Martin Blachier, c’est un constat déterminant que de se rendre compte que les tensions se cristallisent entre les personnes vaccinées et celles qui se refusent au vaccin.

La quatrième vague est en route et elle va mettre en péril les vacances d’été

L’accélération de la vaccination semble pourtant être la seule alternative au retour du confinement et des restrictions sanitaires. Mais même Martin Blachier affirme sur CNews que l’obligation de la vaccination est impensable en France. Cela ne ferait que renforcer la défiance des citoyens quant au vaccins. De plus, elle ne permettrait que de gagner 10 point de vaccination et cela ne serait donc pas suffisant pour enrayer l’arrivée d’une nouvelle vague. Néanmoins, il ne semble pas imaginer qu’elle puisse arriver avant la rentrée de septembre.

Ainsi, permettre aux médecins traitants d’administrer eux-mêmes les vaccins semblait essentiel pour l’épidémiologiste. Surtout qu’ils vont pouvoir contacter leurs patients et les inviter à se faire vacciner. Cela pourrait casser l’idée que le vaccin est dangereux car les Français ont confiance en leurs médecins traitants.

Or, Oliver Véran est formel, la quatrième vague de la pandémie pourrait survenir pendant l’été. Et un confinement pourrait donc venir gâcher les vacances des Français. Pour justifier ses propos qu’il sait impopulaires au possible, il regarde la situation du Portugal ou encore celle du Royaume-Uni. Le variant Delta est désormais majoritaire dans ces pays et pour la France ce ne serait qu’une question de temps.

Le gouvernement va-t-il alors prendre des mesures pour retarder l’inévitable ? Sera-t-il possible de profiter des vacances d’été ? Faut-il alors imaginer un nouveau confinement en septembre ? Pour Martin Blachier sur CNews, : « À l’automne, si on suit la trajectoire de la couverture vaccinale, il y aura de plus en plus d’hospitalisations. » Et les Français savent que la saturation des services hospitaliers rime avec confinement. De plus, Oliver Véran semble envisager que le variant Delta complique les choses et rapproche l’échéance de ce scénario catastrophe pour le mois de juillet ou le mois d’août. Objeko ne saurait que trop vous inviter à vous montrer très prudents malgré l’insouciance qui accompagne la saison estivale.

VOUS AIMEREZ AUSSI