Les dangers du talc: 4 raisons de ne jamais étaler à nouveau cette poudre sur votre peau!

Accueil » Santé » Maladies & douleurs » Maladies de peau » Les dangers du talc: 4 raisons de ne jamais étaler à nouveau cette poudre sur votre peau!

Apprécié pour son toucher doux et poudré, le talc semble être un produit inoffensif, mais saviez-vous que les scientifiques avertissent contre les risques potentiels qu’il représente depuis les années 1960?

Le talc est un produit à base de minéraux utilisé dans la poudre pour bébé et de nombreux autres produits cosmétiques. Bien que des études publiées sur la santé montrent un lien entre l’utilisation de la poudre de talc et le cancer de l’ovaire, des millions d’hommes et de femmes l’utilisent encore pour absorber l’humidité et favoriser la fraîcheur. En fait, il reste toujours populaire pour la prévention des éruptions cutanées chez les nourrissons et les jeunes enfants.

Pourquoi se méfier de ce produit ?

De 2016 à 2017, la marque Johnson & Johnson a déboursé plus de 700 millions de dollars dans les poursuites judiciaires impliquant les effets nocifs du talc dans leurs produits, dont certains cas de cancer de l’ovaire.

Pourtant, les gens continuent d’utiliser des produits contenant du talc sur eux-mêmes et leurs enfants. Peut-être qu’ils ne sont pas convaincus des dangers potentiels pour la santé du talc, même si de nombreuses études et rapports de cas soulignent clairement ses dangers.

Les dangers que vous encourez en utilisant les produits contenant du talc :

1. Cancer de l’ovaire :

Selon l’American Cancer Society, de nombreuses études chez les femmes ont étudié le lien entre la poudre de talc et le cancer des ovaires. Lorsqu’une femme applique de la poudre pour bébés ou tout produit contenant du talc à sa région génitale, les particules de poudre peuvent traverser le vagin, pénétrer dans l’utérus et les trompes de Fallope et dans les ovaires.

LIRE AUSSI:  Ne laissez Jamais un chat vous lécher le visage ... Cela peut vous rendre aveugle !!

La première étude suggérant le lien entre le cancer de l’ovaire et le talc est apparue en 1971, lorsque des particules de talc se sont retrouvées dans les tumeurs ovariennes et utérines humaines. Puis, en 1982, une autre étude a aussi relié l’utilisation du talc au cancer de l’ovaire. Depuis lors, des dizaines d’études suggèrent une forte corrélation entre le cancer de l’ovaire et

2. Cancer du poumon :

Bien que l’inhalation de talc seul ne soit pas directement liée au développement du cancer du poumon, certaines études suggèrent un risque accru de cancer du poumon et d’autres maladies respiratoires. Cela est probablement dû aux différentes formes d’amiante qui peuvent entrer en contact avec le talc.

3. Autres maladies pulmonaires :

L’inhalation des très petites particules qui composent la poudre de talc peut entraîner une irritation des poumons et une détresse respiratoire. Même le talc sans amiante peut provoquer une irritation et une inflammation du système respiratoire lorsqu’il est ingéré ou inhalé.

4. Granulomatose :

La granulomatose au talc survient lorsque des toxicomanes par voie intraveineuse injectent des comprimés contenant du talc destinés à un usage oral. Le talc est utilisé dans ces comprimés pour maintenir ensemble les composants du médicament.

L’injection de talc dans les vaisseaux sanguins peut provoquer une obstruction artérielle, une perte de flux sanguin vers le tissu osseux et la formation de granulomes dans les poumons. Les granulomes sont formés par une infection ou une inflammation causée par la présence d’une substance étrangère.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI