D’après la NASA : « La marijuana contient de l’ADN étranger à notre système solaire »

Accueil » News » D’après la NASA : « La marijuana contient de l’ADN étranger à notre système solaire »

Si vous avez ouvert cet article, et que vous le lisez actuellement, c’est que vous avez participé à une expérience sociale. Le fait que vous soyez prêt à prendre le temps de lire un article plutôt que de simplement le partager en fonction de son titre accrocheur en dit long sur vous.

Une étude a été menée par le « Customer Insight Group du New York Times » afin de mieux comprendre la psychologie derrière ce qui motive les gens à partager du contenu sur les médias sociaux.

Pourquoi donc ?

Interrogé sur le sujet, un peu moins de la moitié des participants à l’étude ont répondu qu’ils partagent des informations sur les médias sociaux dans le but d’informer les gens et d’«enrichir» ceux qui les entourent.

Confirmation de la NASA : "La marijuana contient" de l'ADN étranger "provenant de l'extérieur de notre système solaire"

Fait encore plus intéressant, 68% des participants ont admis qu’ils partagent des informations pour renforcer et projeter une image spécifique d’eux-mêmes. Comme l’a déclaré un participant à l’étude, «j’essaie de partager uniquement des informations qui renforceront l’image que je voudrais présenter: réfléchie, raisonnée, gentille, intéressée et passionnée par certaines choses».

Ne croiyez-vous pas que cela soit vrai? En avril dernier, NPR a publié sur sa page Facebook un article intitulé «Pourquoi l’Amérique ne lit-il plus?». Voulant savoir comment leur public réagirait, ils se sont assis pour voir combien d’entre leurs abonnés aimeraient et partageraient l’article ou même iront jusqu’à partager leurs opinions en se basant uniquement sur le titre.  Il suffisait de cliquer sur le lien pour se rendre compte qu’il n’y avait pas d’article. Pourtant, leurs résultats parlent d’eux-mêmes!

LIRE AUSSI:  Révélation scientifique : Les chiens peuvent aider à protéger les enfants contre l'eczéma et à soulager les symptômes de l'asthme !

Intéressé par ce phénomène, Forbes a écrit son propre article intitulé « 59% d’entre vous partagera cet article sans même le lire ». Même avec un titre qui énonce si clairement le but de l’article, ils ont encore constaté qu’une grande partie des internautes ont justement procédé comme prédisait le titre.

Discutant de l’impact du titre d’un l’article, le rédacteur d’article, Jayson DeMers, a expliqué : « que vous soyez enragé ou amusé par ce phénomène de contenu social moderne, il existe et vous devrez agir pour vous y adapter ».

« Les faits racontés dans l’article sont toujours important, mais de nos jours, les titres priment sur le contenu. Sans un titre solide, vous n’aurez aucune chance d’atteindre des parts sociales significatives et une nouvelle visibilité, alors prenez votre temps pour peaufiner chaque mot à la perfection absolue ».

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI