De plus en plus d’études montrent que les enfants non vaccinés sont en meilleure santé que ceux vaccinés

Accueil » News » De plus en plus d’études montrent que les enfants non vaccinés sont en meilleure santé que ceux vaccinés

De nos jours, nombreux sont les parents qui refusent de faire vaccine leurs enfants par crainte des effets secondaires notoires que les vaccins sont supposés avoir.

Croyez-le pourtant, si on ne peut mettre en doute l’efficacité des vaccins à prévenir les maladies pour lesquelles ils sont administrés, on ne peut non plus ignorer les nombreux autres complications qui surviennent des suites de l’administration de ces vaccins. Des études et statistiques montrent comment les vaccins sont parfois plus nuisibles que bénéfiques.

Les enfants non-vaccinés sont en meilleure santé que les vaccinés :

En 1992, la « Immunization Awareness Society » (IAS) a réalisé une enquête pour examiner la santé des enfants néo-zélandais. Des questionnaires ont été envoyés aux membres de l’IAS, à leurs amis et connaissances.

Environ 245 familles ont rempli et retourné les questionnaires, fournissant aux chercheurs des données de 495 enfants à examiner, dont 226 vaccinés et 269 non vaccinés. L’âge des enfants variait entre 2 et 46 ans. Environ 273 étaient des hommes, 216 étaient des femmes et 6 étaient non classifiées.

Selon les chercheurs : « on a demandé aux tuteurs des enfants de fournir les informations portant sur leur année de naissance,  le sexe, les vaccinations qu’ils ont reçues, et de mentionner si l’enfant souffre ou non d’un éventail de problèmes de santé chroniques (asthme, eczéma, otite, oreille de colle, amygdalite récurrente, hyperactivité, diabète ou épilepsie).

LIRE AUSSI:  Il découvre une tache étrange sur son corps en sortant de la douche : ce qui l'a provoqué va vous effarer

Les enfants vaccinés sont cinq fois plus susceptibles de souffrir de diverses maladies :

Les résultats de l’étude ont montré que les enfants vaccinés étaient cinq fois plus susceptibles de souffrir de diverses maladies et troubles par rapport aux enfants non vaccinés. Les chercheurs ont ensuite comparé leurs résultats à une autre étude allemande, qui a impliqué un groupe plus important comprenant 17 461 participants âgés de 0 à 17 ans.

Le Dr. Andreas Bachmair, un praticien homéopathique classique allemand, qui a recueilli les résultats de l’enquête sur le site Web vaccineinjury.info, a déclaré que « la prévalence de l’asthme chez les enfants non vaccinés dans notre étude est d’environ 2,5%, le rhume des foins 3%, et la neurodermatite 7% ».

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI