LE DÉBUT DU DÉCLIN! McDonald’s et Monsanto sont en train de « perdre de l’argent très vite » !

Accueil » News » LE DÉBUT DU DÉCLIN! McDonald’s et Monsanto sont en train de « perdre de l’argent très vite » !

Dans les unes des journaux, les économistes les plus influents tirent la sonnette d’alarme du déclin financier du géant de la restauration rapide McDonald’s et de la biotechnologie Monsanto !

Business Insider déclare que McDonald’s est en train de perdre « l’Amérique », alors que la société avait licencié son propre PDG. Il s’avère que les gens surveillent de plus près ce qu’ils mangent réellement chez McDo, et le nouveau conglomérat des magasins bio et des restaurants est en train d’occuper un environnement économique entièrement nouveau. En d’autres termes, les gens sont simplement fatigués de consommer des aliments bourrés de produits chimiques et de toxines.

Voici 3 produits chimiques qu’on peut trouver dans les menus fast-food : 

Le diméthylsiloxane : Un produit chimique connu pour son utilisation dans les implants mammaires en silicone, le Silly Putty et aussi les Nuggets.

mcdonalds-and-monsanto-are-both-losing-money-fast

Le propylène glycol : Un produit chimique laxatif et un des ingrédients des e-liquides que même les fabricants des cigarettes électroniques commencent à éliminer.

L’azodicarbonamide : Un produit chimique utilisé dans la création de certains articles en plastique expansé comme les tapis de yoga

De nombreux pays rejettent l’ensemble des ingrédients artificiels inclus dans de nombreux produits alimentaires de McDonald’s. En 2013, leurs tentatives d’expansion des opérations en Bolivie ont complètement échoué car les citoyens boliviens refusaient de consommer leurs produits.

Comme rapporté en juillet 2013 :

« Les restaurants de McDonald’s ont opéré en Bolivie pendant 14 ans, selon Hispanic Speaking. En 2002, ils ont dû fermer leurs 8 derniers magasins, car ils n’étaient plus rentables, après de nombreuses tentatives. En effet, le géant du fast-food a dépensé beaucoup d’argent pour la promotion de ses produits, essayant d’attirer les amateurs de fast-food boliviens, mais en vain ».

Aux États-Unis, McDonald’s se bat pour maintenir sa place, face aux géants de l’alimentation naturelle comme Whole Foods, qui sont en mesure d’offrir un mélange de produits biologiques pour le même prix d’un Happy Meal.

Paul R. La Monica, reporter à CNN Money, écrit :

Les repas ne sont-ils pas aussi « Happy » pour les clients de McDonald’s qu’ils l’étaient ? En effet, le géant de la restauration rapide semble s’inquiéter. McDonald’s a signalé des résultats trimestriels médiocres la semaine dernière.

Des publicités du Super Bowl, aux grandes campagnes publicitaires, McDonald’s déploie ces moyens financiers pour réussir ses RP, chose que McDonald’s a en commun avec le géant des OGM Monsanto. Une autre entreprise qui fait face à une perte financière au milieu d’une sensibilisation accrue et des problèmes d’importation internationaux.

Dans l’article « Monsanto perd 156 millions de dollars lors du quatrième trimestre », l’agence de presse mondiale Associated Press explique que la société multinationale est entrée dans une période de perte très unique qui énonce beaucoup sur l’avenir de sa technologie OGM :

« Monsanto Co. a déclaré mercredi une perte de 156 millions de dollars au quatrième trimestre fiscal. La société basée à Saint-Louis a déclaré qu’elle avait une perte de 31 centimes par action. Les résultats ont raté les attentes de Wall Street. L’estimation moyenne des analystes interrogés par Zacks Investment Research était pour une perte de 24 centimes par action ».

Les nouvelles arrivent au fur et à mesure que Monsanto continue de dépenser des millions pour tenter d’arrêter les campagnes d’étiquetage des OGM dans tout le pays, de financer des groupes d’opposition et de s’assurer que vous ne savez pas ce qu’il y a dans votre alimentation. Après tout, il y a une raison pour laquelle 96% des actionnaires de Monsanto ne veulent absolument pas que la législation sur l’étiquetage des OGM passe dans les États-Unis. Cela pourrait nuire aux affaires.

Au fur et à mesure que l’information se répand sur des questions clés telles que la prévalence de substances toxiques dans les repas de restauration rapide et la réalité derrière les OGM et leur secret, il n’y a aucun doute que ces deux sociétés (et bien d’autres encore) connaîtront une chute sur le plan économique.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI