ENFIN ! Nous vous révélons comment lutter naturellement contre la DIVERTICULITE…

Accueil » Astuces Naturelles » ENFIN ! Nous vous révélons comment lutter naturellement contre la DIVERTICULITE…

De nombreuses personnes souffrant de diverticulite se posent la question sur l’existence de moyens naturels efficaces pour lutter contre cette maladie. La réponse leur mettra du baume au cœur, car il existe bien mieux que des produits naturels … de la nourriture naturelle !

La diverticulite est une forme courante de maladie inflammatoire de l’intestin. Beaucoup de gens développent de petites poches (diverticules) dans la muqueuse de leur colon qui gonflent vers l’extérieur à travers les points faibles, généralement dans le gros intestin : C’est ce qu’on appelle la maladie diverticulaire !

Par quoi se caractérise la diverticulite ?

La condition d’avoir des diverticules est appelée diverticulose. Lorsque les diverticules deviennent infectés et enflammés, il est appelé diverticulite.

Dix à 25 pour cent des personnes atteintes de cette maladie développent une diverticulite.

La diverticulose peut rester non détectée pendant de nombreuses années, mais lorsqu’une poche est infectée, elle peut causer des symptômes graves de diverticulite comme des douleurs abdominales, des ballonnements, des nausées, de la constipation ou des selles et des diarrhées.

Les symptômes de la diverticulite légère peuvent être confondus avec des symptômes qui se chevauchent du syndrome du côlon irritable.

Si vous ressentez deux ou plusieurs des symptômes suivants, vous pouvez avoir une diverticulite : Changement marqué des habitudes intestinales, douleur abdominale sévère, crampes, tendresse dans la partie inférieure de l’abdomen, de la nausée, une alternance de diarrhée et de constipation, de la fièvre ou des frissons.

Mais même si vous avez essayé chaque traitement de diverticulite disponible sans succès, ne perdez pas espoir. Des fois il suffit de faire quelques changements dans votre régime alimentaire, pour voir se réaliser des résultats inatteignables avec la médication. Découvrez comment en seconde partie de cet article …

Voici les 4 étapes de la diète naturelle curative pour traiter la diverticulite :  

ÉTAPE 1 : Repos et renforcement

Lors d’une poussée de diverticulite, ou au début des symptômes, il est important d’aider votre tube digestif de se nettoyer et de commencer à guérir. Commencez par manger des bouillons d’os à base de bœuf, de poulet, d’agneau et de poisson aide à guérir le syndrome de l’intestin qui fuit, améliore la santé des articulations, stimule le système immunitaire et aide même à réduire la cellulite tout en aidant à guérir le tractus digestif.

Des bouillons d’os avec des légumes cuits et un peu de viande, fournit des nutriments essentiels que votre corps a besoin, y compris le calcium, le magnésium, le phosphore, le silicium, le soufre, et plus, d’une manière facilement digérée. Vous pouvez ajouter des légumes à votre bouillon d’os y compris les carottes, le céleri et l’ail ou pour la variation, vous pouvez ajouter un œuf.

Bœuf ou poulet ?

Dans ce cas le bouillon de poulet avec des œufs et des oignons verts est préférable, car le collagène contenu dans les os se décompose en gélatine dans environ  24 heures. La gélatine a des propriétés curatives étonnantes et aide même les personnes atteintes de sensibilité alimentaire et les allergies à tolérer ces aliments plus facilement. Il favorise également l’équilibre probiotique, tout en décomposant les protéines les rendant plus faciles à digérer.

En outre, quelques gorgées de thé chaud de gingembre deux à trois fois par jour aideront à réduire l’inflammation et aide dans la digestion. Le gingembre est un aliment curatif qui aide votre système immunitaire et digestif.

Pendant cette première phase du régime de la diverticulite, consommer seulement des bouillons d’os, des jus frais clairs (aucune pulpe), et le thé de gingembre.

ÉTAPE 2 : Reprise du régime

Du moment que les symptômes de la diverticulite sont atténués, vous pouvez passer à la deuxième étape de la diète curative et introduire des aliments facilement digestibles, y compris les aliments râpés, cuits à la vapeur et puis les fruits et légumes en purée, tout en buvant du thé au gingembre.

Les fruits et légumes frais et juteux peuvent vous fournir un coup de pouce nutritionnel. Les carottes, les betteraves, les raisins, les pommes, la laitue et le cresson peuvent être consommés pendant cette étape. Évitez les aliments avec des peaux résistantes et de petites graines car ils peuvent s’accumuler dans les sacs de diverticules.

 

ÉTAPE 3 : Fibres saines

Lorsque votre corps s’est adapté aux aliments de l’étape 2, commencez à ajouter des aliments riches en fibres, y compris les fruits et légumes crus, et les grains non raffinés, comme le quinoa, le riz noir, les céréales fermentées ou les lentilles germées. Bien que les chercheurs aient cru une fois qu’il n’était pas sûr de manger des noix et des graines, ils croient maintenant qu’il est sûr et peut effectivement vous aider à réduire vos chances de développer une diverticulite.

Écoutez votre corps; Si à un moment quelconque vous commencez à ressentir des symptômes de diverticulite de nouveau, retournez à l’étape précédente. Cela peut prendre de quelques semaines à quelques mois pour guérir complètement votre tube digestif. Mais il sera guéri de la bonne manière.

ÉTAPE 4 : Retour progressif à un régime normal

Selon des chercheurs de l’Université d’Oxford, la fibre réduit le risque de maladie diverticulaire. L’étude a porté sur la fibre provenant des fruits, des légumes, des céréales et des pommes de terre. Donc, au cours des premiers jours de la quatrième étape, introduire progressivement des aliments riches en fibres, en ajoutant seulement un nouvel aliment tous les 3-4 jours.

Comme votre corps commence à s’adapter, vous pouvez commencer à consommer environ 25-35 grammes de fibre chaque jour, pour aider à éviter toutes les poussées potentielles, tandis que votre appareil digestif guérit. Ajoutez des pommes de terre, des patates douces, des légumes racines, puis essayez lentement des grains non transformés tels que l’avoine, les haricots ou les lentilles.

Une distinction importante est à faire quant à la différence entre la fibre soluble et la fibre insoluble. Fibre soluble conserve réellement l’eau, et se transforme en un gel pendant le processus digestif. Le gel aide à ralentir la digestion, permettant une plus grande absorption des nutriments essentiels. Les fibres insolubles, d’autre part, ajoute du volume aux selles, ce qui permet aux aliments de quitter plus rapidement votre système.

Les aliments riches en fibres solubles comprennent le l’avoine, les noix, les graines, les haricots, les lentilles l’orge et les pois. Les fibres insolubles se retrouvent dans les grains entiers, le son de blé et les légumes.

Des chercheurs du Département de nutrition de la Harvard Medical School ont constaté que c’est la fibre insoluble qui diminue le risque de développer une maladie diverticulaire. Mais ne vous laissez pas influencer, Vous n’avez pas à éliminer la fibre soluble de votre régime.

Maintenir un équilibre sain des protéines, des fibres, et des fruits et des légumes frais, est essentiel pour soigner et prévenir tout risque de diverticule.

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI