Déséquilibre du microbiote intestinal : Symptômes, remèdes et alternatives naturelles !

Accueil » Santé » Déséquilibre du microbiote intestinal : Symptômes, remèdes et alternatives naturelles !

Le corps humain est, par défaut, composé de microbiotes ou d’un ensemble de micro-organismes (archées, bactéries, protistes…), participant au fonctionnement de l’organisme. Parmi ces microbiotes, celui de l’intestin constitue le plus grand réservoir du microbiote de l’organisme humain. Il joue un rôle important dans les fonctions digestive, métabolique, immunitaire et neurologique.

La dysbiose, autrement dit le déséquilibre ou l’altération qualitative et fonctionnelle de la flore intestinale, est une piste sérieuse pour comprendre l’origine de certaines maladies. Elle peut être à l’origine d’une multitude de problèmes de santé plus ou moins graves. Faites en connaissance dans cet article.

Complications liées au déséquilibre de la flore intestinale :

Publicité

Comme nous l’avions déjà présenté, le microbiote est le plus important de tous les microbiotes de l’organisme participant à la digestion, au métabolisme, à la fonction immunitaire et même neurologique.

c03bac653e30e10eabfecf580cee8bc7

En cas de déséquilibre, chacune de ces fonctions se trouvent altérées, entrainant ainsi une multitude de symptômes.

Les symptômes les plus courants sont les problèmes digestifs, tels que le côlon irritable, les ballonnements, les douleurs abdominales, l’indigestion, la mauvaise haleine, la constipation ou la diarrhée. A cela, il faut ajouter, les allergies, les infections, les douleurs articulaires ou encore le gain de poids.

En plus de ces symptômes, il peut aussi survenir des complications au niveau de la peau, comme l’acné, l’eczéma, l’urticaire ou le psoriasis, les troubles neurologiques, tels que la dépression, le stress, l’anxiété, les difficultés d’apprentissage ou de comportement. Compte tenu de ces effets, il est essentiel de contrôler l’équilibre de la flore intestinale.

LIRE AUSSI:  10 erreurs d'entraînement qui peuvent nuire à votre santé !

Voici comment vous pouvez réguler votre microbiote intestinal :

1. Les probiotiques :

Ce sont les bactéries saines qui aident à équilibrer le microbiote. Les probiotiques peuvent se présenter sous forme de supplément (capsules ou en poudre) ou à partir d’aliments fermentés naturels tels que la choucroute, le yogourt, le kéfir, le kombucha, légumes marinés ou kimchi. Essayez ces recettes pour obtenir des probiotiques dans votre alimentation.

2. Les prébiotiques :

Ce sont les aliments qui nourrissent les bactéries saines dans votre tractus gastro-intestinal, contenant des fibres, de l’inuline et des arabinogalactans. Les aliments prébiotiques comprennent les artichauts, l’ail, les haricots, les oignons, les asperges, les carottes, les poireaux et le gombo.

3. Suppléments Antimicrobiens :

Parfois, il arrive que la simple augmentation des probiotiques et prébiotiques ne soit pas suffisant pour assurer l’équilibre du microbiote intestinal.

Dans ce cas, l’utilisation des herbes et des suppléments antimicrobiens peut s’avérer nécessaire pour tuer les organismes pathogènes (levures, bactéries ou parasites nocifs). Parmi ces aliments, nous avons l’ail, l’origan, la berbérine, l’extrait de pépins de pamplemousse, la caprylique, l’extrait de feuilles d’olivier, la busserole…

4. Minimisation de sucre et de tous les aliments à base de farine :

De nombreux organismes pathogènes ou « mauvaises bactéries » se développent avec une alimentation riche en sucre et de glucides raffinés. Minimiser la consommation de ces aliments est une étape essentielle pour rééquilibrer votre microbiote.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI