Si vous détestez le son que font les gens en mâchant, alors vous êtes probablement un génie.

Accueil » Psycho & Couple » Psychologie » Si vous détestez le son que font les gens en mâchant, alors vous êtes probablement un génie.

Quand quelqu’un mange sa nourriture et qu’il fait constamment du bruit pendant qu’il mâche, est-ce que cela vous met en colère? Avez-vous l’envie soudaine de crier « pouvez-vous mâcher tranquillement »?

Ceux qui souffrent de cela peuvent être diagnostiqués de Misophonie, connu aussi sous le nom de syndrome de sensibilité sonore sélective. Mais cette condition peut être une bénédiction déguisée.

Vous êtes probablement un génie :

Selon des chercheurs de Northwestern University, ceux qui sont hypersensibles à certains sons tendent à être plus créatifs que ceux qui ne le sont pas.

L’auteure principale de l’étude, Darya Zabelina et ses collègues ont mené des tests de pensée en effectuant une série de bips qui enregistraient l’activité cérébrale des participants.

Zabelina explique que l’hypersensibilité à certains sons pourrait entraîner une augmentation de la créativité parce que le cerveau traite plus d’informations que la moyenne des humains, ce qui élargit leur champ d’attention.

Si vous souffrez d’une légère misophonie, vous vous sentirez mal à l’aise, anxieux, dégoûté et impatient de vous éloigner du bruit. Mais si votre réponse est plus sévère, vous ressentirez la haine, la rage, la colère, la peur et la détresse émotionnelle.

LIRE AUSSI:  Les câlins : bons pour le moral, mais aussi pour la santé !

Les médecins confondent souvent la misophonie avec le trouble bipolaire ou le trouble obsessionnel-compulsif. On ne sait pas ce qui cause la misophonie, mais les médecins ont remarqué qu’il y avait une occurrence plus élevée chez les personnes souffrant de trouble bipolaire, obsessionnel-compulsif et de troubles anxieux.

Il y a plusieurs façons de faire face à la misophonie. La première  est la thérapie de rééducation des acouphènes. Elle consiste à apprendre aux gens à mieux tolérer le bruit. Mais cette thérapie pourrait être épuisante parce que vous serez constamment exposé aux bruits que vous détestez.

La deuxième thérapie est la thérapie cognitivo-comportementale. Selon le Dr Marsha Johnson, audiologiste à la Oregon Audiology Clinic, qui étudie la Misophonie depuis plus de 20 ans, les appareils auditifs qui diffusent l’audio de la nature et d’autres sons se sont révélés efficaces avec 85% des personnes éprouvant un soulagement de leur symptômes.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI