Deux jumelles se font tuer par le chien de la famille près d’un mois après leur naissance

Accueil » Divers » Histoire inspirante » Deux jumelles se font tuer par le chien de la famille près d’un mois après leur naissance

Au Brésil, deux jumelles se sont fait tuer par le chien familial près d’un mois après leur naissance. Une véritable tragédie qui a complètement bouleversé la ville de Piripa d’où elles étaient originaires.C’est Yahoo News qui rapporte cette bien triste nouvelle. Anne et Analu, deux jumelles, se sont fait tuer par le chien familial 26 jours après leur naissance. C’est leur mère Elaine qui s’est rendu compte de ce qu’elle s’est passé. Elle a entendu qu’un bruit étrange venait de leur chambre et lorsqu’elle s’y est rendue, elle a vu le chien en train de s’attaquer aux deux bébés. Elle a réussi à arrêter l’animal et s’est empressée d’appeler une de ses amies infirmière pour qu’elle puisse venir les aider.

Yahoo News raconte que cette dernière a pu leur donner les premiers soins avant qu’elles ne soient transportées à l’hôpital municipal Maria Pedreira Barbosa. Malheureusement, l’une des jumelles est décédée à son arrivée alors que l’état de santé de l’autre était grave. Finalement, malgré tous les efforts des médecins, elle n’a pas pu survivre. Une véritable onde de choc pour cette mère qui avait mis au monde les jumelles il y a un mois à peine.

Crédit photo: Courtoisie

Selon les informations relayées par Yahoo News, Elaine était considéré comme une bonne mère comme l’atteste le médecin qui la suivait pendant sa grossesse. La ville de Piripa a tenu à présenter ses condoléances à la famille notamment sur les médias sociaux. ‘Face à cette incommensurable perte, nous voulons donner nos condoléances aux parents Elaine et Regis ainsi qu’à leur famille en cette période de tristesse et de douleur (…), peut-on également lire.

Yahoo News indique qu’on ne sait pas ce qui est arrivé au chien qui a commis cette attaque. Un membre de la famille a déclaré qu’il était docile habituellement. Selon lui, la piste de la jalousie est privilégiée pour justifier son comportement. ‘Nous pensons qu’avec la naissance des jumelles, l’animal a été en quelque sorte laissé de côté, et il n’avait plus l’attention et l’affection que ses propriétaires lui donnaient auparavant’.

VOUS AIMEREZ AUSSI