Dossier : Oreiller ergonomique, comment le choisir ?

Accueil » Astuces Naturelles » Dossier : Oreiller ergonomique, comment le choisir ?

Acheter un oreiller est un véritable investissement qui ne doit pas être pris à la légère, car un oreiller ergonomique de qualité sera le gage d’un sommeil réparateur. C’est donc la qualité de votre sommeil qui est en jeu.Les oreillers ergonomiques sont de plus en plus utilisés, mais il est parfois difficile de s’y retrouver tant le choix est vaste. Avantage et inconvénients, critères et prix, nous passons en revue tous les points pour vous aider à faire votre choix.

C’est quoi un oreiller ergonomique ?

Un oreiller ergonomique est un oreiller spécialement conçu pour épouser parfaitement la nuque et la tête du dormeur améliorant ainsi grandement la qualité de sommeil.

Il existe différentes formes d’oreillers ergonomiques :

  • Carré ou rectangulaire, on retrouve dans cette forme les oreillers ergonomiques fabriqués en latex et mousse à mémoire de forme
  • L’oreiller dit ‘ cervical ‘ en forme de vague, il assure un excellent soutien des cervicales particulièrement recommandé pour les personnes souffrant de douleurs dorsales ou de migraines matinales.

Pour porter le nom d’oreiller ergonomique, celui-ci doit posséder deux parties bombées et un creux en son centre. Dans le cas contraire, cela s’apparente plus à un oreiller classique.

Il existe également différents types de garnissages ainsi que plusieurs dimensions d’oreillers ergonomiques. On peut ainsi choisir un oreiller ergonomique selon ses habitudes de sommeil.

Pourquoi acheter un oreiller ergonomique ?

Le confort offert par un oreiller ergonomique est bien supérieur à un oreiller classique. Il conviendra ainsi à tous et sera fortement recommandé pour les personnes âgées ou celles souffrant de douleurs au niveau des cervicales, du dos, du cou et des épaules.

Un oreiller ergonomique offre de nombreux avantages :

  • Grâce à sa forme ergonomique, l’oreiller procure une position naturelle au dormeur, car la tête et le dos sont parfaitement alignés.
  • Le cou et les cervicales sont bien maintenus évitant ainsi les tensions et raideurs musculaires.
  • La qualité du sommeil est grandement améliorée, car un oreiller ergonomique contribue à la disparition des troubles du sommeil.

Cependant, il faut un temps d’adaptation pour s’habituer à dormir avec un oreiller ergonomique. Il se peut que les premières nuits soient un peu perturbées.

Comment choisir son oreiller ergonomique ?

Cette étape est importante, car l’oreiller doit répondre à différents critères précis. Prendre en compte la morphologie et habitude du dormeur est essentiel pour trouver l’oreiller ergonomique idéal. Voici la liste des critères à vérifier :

  • La position du dormeur : il faudra choisir l’oreiller ergonomique en fonction de la position.
  • Le type de soutien : souple, médium ou ferme à savoir que le type de maintien varie en fonction de la position du dormeur.
  • La forme ergonomique de l’oreiller : l’oreiller ergonomique à une forme particulière, en vague.
  • La hauteur de l’oreiller ergonomique : cette indication correspond à la hauteur mesurée au centre de l’oreiller. C’est un critère à prendre en compte en fonction de la position du dormeur et de ses habitudes.
  • Le poids de l’oreiller ergonomique : plus un oreiller ergonomique est lourd et plus il est ferme.

Doit-on choisir un oreiller ergonomique à mémoire de forme ?

Une mousse à mémoire de forme est un matériau qui réagit à la chaleur corporelle. Elle s’adapte ainsi à la morphologie du dormeur et reprend sa forme initiale après la nuit. Les points de pression sont ainsi allégés permettant une décontraction musculaire du cou et des épaules. Quelle que soit la position du dormeur, l’ oreiller à mémoire de forme naturel va s’adapter à son empreinte cervicale lui offrant un maintien stable et un confort optimal.

Ce type d’oreiller est conseillé si vous recherchez un confort accru.

Souple, médium ou ferme, quel type de maintient choisir ?

Comme pour les oreillers classiques, les oreillers ergonomiques sont disponibles en différente densité. Même si cela reste un choix personnel, il est important de bien choisir la densité de son oreiller ergonomique, car il faut que celle-ci soit adaptée à la position du dormeur.

  • L’accueil souple : le maintien est moindre tout en étant douillet. Les oreillers ergonomiques souples sont conseillés pour les personnes dormant sur le ventre.
  • Le confort médium : ce type d’oreiller permet aux personnes dormant sur le côté ou sur le dos de profiter d’un maintien de la nuque et de la tête à la fois souple et confortable.
  • Les oreillers ergonomiques fermes : l’accueil de la tête et de la nuque est optimal ce qui est parfait pour les personnes dormant sur le côté ou sur le dos.

Pour les personnes en surpoids, il est préférable de choisir un oreiller à densité ferme qui procurera un meilleur confort.

La densité n’a rien à voir avec l’épaisseur de l’oreiller. En effet, c’est le garnissage qui définit sa densité. En général, le latex offre plus de souplesse que la mousse à mémoire de forme. Les oreillers ergonomiques garnis en plumes ou duvet passeront de souple à ferme avec le temps.

Quel oreiller choisir ?

La taille et la forme de l’oreiller ergonomique :

La forme d’oreiller ergonomique la plus répandue est le carré proposé dans les dimensions 65 x 65 cm ou 60 x 60 cm. Cependant, ce n’est pas la forme la plus adaptée, car au vu de ses dimensions, le dormeur peut être obligé de replier l’oreiller. On perd donc ainsi les avantages de l’oreiller ergonomique.

Il est donc préférable de privilégier un oreiller ergonomique de forme rectangulaire au format 40 x 60 cm ou 50 x 70 cm. Ils sont souvent plus larges et permettent au dormeur de laisser les épaules sur le matelas. L’alignement de la colonne et du cou est ainsi parfait évitant les angles entraînants des contractures musculaires.

C’est également un bon choix pour les personnes qui bougent beaucoup.

L’épaisseur de l’oreiller ergonomique :

La carrure et les habitudes du dormeur sont à prendre en compte pour le choix de l’épaisseur de l’oreiller. Le creux de la nuque doit être comblé par l’oreiller afin d’éviter les compressions au niveau des épaules pour les personnes dormant sur le côté.

  • Pour les dormeurs aux épaules étroites : oreiller fin de 8 ou 9 cm d’épaisseur.
  • Pour les personnes aux épaules larges : oreiller épais de 12 à 13 cm d’épaisseur.

Selon la position du dormeur :

  • Position ventrale : optez pour une épaisseur fine, de 5 ou 6 cm pour éviter la cambrure et la nuque cassée.
  • Position latérale : pour conserver l’alignement de la colonne, choisir une épaisseur à partir de 9 cm.
  • Position dorsale : le choix de l’épaisseur à moins d’impact.

Le garnissage de l’oreiller :

Il existe différents types de garnissage comme le latex, la mousse à mémoire de forme, les fibres de polyester siliconées ou non. On peut également trouver des matières plus naturelles comme les plumes ou duvet. Les oreillers ergonomiques garnis de soie et de laine sont assez rares.

Les plumes et duvet :

Les oreillers ergonomiques garnis de duvet seront plus légers que ceux en plumes. Ce type de garnissage rend l’accueil moelleux. Si vous êtes allergique à ce garnissage, mais que vous souhaitez quand même le choisir, optez pour un oreiller traité contre les allergies.

Le garnissage en polyester :

Cette fibre synthétique est la plus répandue sur le marché. Les oreillers ergonomiques garnis de fibres polyester sont recommandé pour les personnes qui transpirent beaucoup durant la nuit, car ils évacuent facilement la transpiration.

Le garnissage en microfibres :

Les oreillers en microfibres sont généralement plus gonflés et plus chauds que ceux en fibres polyester. La durée de vie d’un oreiller ergonomique en fibres polyester siliconé est également plus longue que ceux en polyester classique.

Les oreillers ergonomiques en latex :

Ce type d’oreiller est très confortable et grâce à son gonflant il est particulièrement adapté aux personnes qui dorment sur le côté. Le latex peut être d’origine naturelle ou synthétique en sachant qu’un oreiller en latex est souvent composé aux trois quarts de matière synthétique. C’est un choix hygiénique et durable, car le latex élimine la transpiration. Il possède également des propriétés antifongiques, antibactériennes et antiallergiques.

Il faut noter que tous les oreillers ergonomiques sont couverts d’un tissu 100 % coton qui permet une excellente circulation de l’air et un entretient facile.

VOUS AIMEREZ AUSSI