En plein confinement, ils partent faire la fête pendant que leurs bébés agonisent

Accueil » News » En plein confinement, ils partent faire la fête pendant que leurs bébés agonisent

Margarita et Alexei ont abandonné leurs jumeaux de 16 semaines pour se saouler avec leurs amis. Ils ont menti à ces derniers afin de justifier leur irresponsabilité.

Plusieurs charges pèsent sur Margarita et Alexei Yanayev : meurtre, manquement au rôle de parent et mise en danger de la vie d’un enfant. En effet, le couple a laissé leurs bébés de seize semaines seuls à la maison, sans nourriture ni soin durant quatre jours. Pendant ce moment, ils faisaient tranquillement la fête avec leurs amis.

Les bébés auraient contracté le coronavirus

Les mesures de confinement sont encore en vigueur à Vilyuchinsk, une ville russe. Pourtant, les deux parents ont transgressé les règles afin de retrouver leurs amis. Les précisions fournies par une source policière au Daily Mail font froid dans le dos :

‘ Pendant quatre jours, ils n’ont pas nourri les enfants et n’ont pris aucune disposition pour les faire garder ‘.

Le couple a laissé leurs enfants enfermés à la maison pendant quatre jours. (Twitter)Selon toujours une personne proche du dossier, Margarita aurait menti à leurs amis que ses bébés, un garçon et une fille, en disant qu’ils étaient hospitalisés à cause du coronavirus. C’est finalement leur grand-mère maternelle qui est venue à la rescousse des jumeaux. Comme elle n’a reçu aucune nouvelle du couple, elle s’est rendue à leur domicile.

Sa découverte lui brisa le cœur, les deux bébés étaient très faibles et mourraient à petit feu.

Une peine de 20 ans de prison au minimum

La grand-mère a tout de suite prévenu la police, les forces de l’ordre ont interpellé les parents. Les jumeaux, quant à eux, ont été admis à l’hôpital. Malheureusement, le petit garçon était tombé dans le coma, il décéda de malnutrition quelques instants plus tard. Sa sœur n’est pas encore rétablie, elle est toujours entre la vie et la mort à l’heure actuelle.

Margarita et Alexei Yanayev attendent leur procès. En cas de culpabilité, ils passeraient les 20 prochaines années en prison. L’abandon d’enfant n’est pas leur seul délit, plusieurs circonstances aggravent leur cas.

VOUS AIMEREZ AUSSI