Un enfant né avec le virus du SIDA ne montre plus aucun signe d’infection, voici pourquoi…

Accueil » News » Un enfant né avec le virus du SIDA ne montre plus aucun signe d’infection, voici pourquoi…

Un enfant de 9 ans née avec le virus du sida a été traité brièvement avec des médicaments antirétroviraux alors qu’il était encore bébé. Maintenant, les médecins affirment  qu’il est libre de toute infection. Les spécialistes de la maladie infectieuse disent que ce cas rare et étonnant d’élimination du virus du Sida, survenu plusieurs années après le traitement, est très prometteur pour tous les patients vivant avec le VIH.

Le cas de l’enfant sud-africain, dont le sexe et l’identité ont été tenues secrètes, a été l’un des moments forts de la journée d’ouverture à la conférence internationale sur le sida à Paris. Huit ans et demi après le traitement, l’enfant ne montre aucun signe d’infection, en plus de l’élimination du virus de l’immunodéficience humaine.

Pourquoi cet enfant?

La question la plus intéressante pour les scientifiques est maintenant de déterminer ce qui rend le système immunitaire de cet enfant si spécial. Certaines personnes ont des mutations génétiques qui leur permettent de mieux faire face à une infection du VIH, mais selon les chercheurs, l’enfant de neuf ans n’a pas un gène qui confère une résistance naturelle à l’infection du VIH.

Il semblerait que le fait de commencer tôt le traitement médicamenteux en soit la clé, mais ce n’est pas la seule raison.  «Nous pensons que cela est dû à une combinaison du traitement précoce suivi par l’enfant, et certains autres facteurs de son système immunitaire, qui a permis de contrôler le virus », déclare le docteur Mark Cotton, professeur de pédiatrie à l’Université Stellenbosch en Afrique du Sud, qui a dirigé l’étude.

Comme l’explique Cotton, il y a des signes que les globules blancs de l’enfant ne disposent pas d’un certain récepteur du VIH, ce qui fait que le virus a du mal à infecter les cellules sanguines. « La raison pour laquelle les cellules sanguines de cet enfant manque de récepteur du VIH reste encore inconnue, car il n’y a pas de mutation génétique qui conduirait à la faible expression de ce récepteur particulier ».

Le cas de cet enfant est prometteur pour le traitement du VIH :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI