Des suppléments de vitamines frauduleux sont interdits de ventes !

Accueil » News » Des suppléments de vitamines frauduleux sont interdits de ventes !

Pour compenser les carences nutritionnelles dues à des régimes alimentaires pauvres et malsains, certaines personnes font recours à des suppléments de vitamines, qui ne sont pourtant pas de très bons alliés pour la santé. Pour preuve, des détaillants nationaux de suppléments aux états Unis, ont été appelés à retirer leurs produits du marché.

Aux Etats unis, le procureur de l’État de New York a dénoncé la fausseté des suppléments vendus par quatre détaillants nationaux de suppléments, et exigent à ce que leurs tabelles de comprimés soient définitivement retirés de tous les magasins de vente. Les entreprises concernées sont Walmart, Walgreens, GNC, et Target.

De faux ingrédients :

La recherche menée par le bureau du procureur général de l’État de New York sur les suppléments à base de plantes des quatre détaillants nationaux, GNC, Target, Walgreens et Wal-Mart, a révélé que leurs produits ne contiennent pas réellement les ingrédients mentionnés sur l’étiquette.

États-Unis : Des suppléments de vitamines dangereux sont interdits de ventes !

Comme expliqué par les responsables de l’étude, au lieu des ingrédients mentionnés sur l’étiquette, les supplements contenaient des produits de bon marché, comme les légumes en poudre et plantes d’intérieur, mais pire encore des ingrédients qui pourraient constituer une menace pour les personnes allergiques.

Par conséquent, les quatre détaillants concernés ont tous reçu des lettres visant à mettre fin à la vente de leurs suppléments. «La contamination, la substitution et le faux étiquetage des produits à base de plantes constituent des pratiques commerciales trompeuses et, plus important encore, présentent des risques considérables pour la santé pour les consommateurs», telles étaient les déclarations faites dans les dites-lettres.

LIRE AUSSI:  Une population de poissons rares, dotés de «mains» , a été découverte en Tasmanie !

Voici en détails les ingrédients retrouvés dans les suppléments au lieu de ceux mentionnés sur les étiquettes :

1. Suppléments à base de plantes GNC

Il a été découvert que certains suppléments de marque GNC contenait du soja et des arachides; les deux allergènes communs!

2. Millepertuis Target, Valériane et Ginkgo Biloba

Ces 3 « suppléments à base de plantes » ne contenaient en réalité aucun ingrédient à base de plantes. Au lieu de cela, ils étaient bourrés de haricots, de carottes, de pois et de riz.

3. Mémoire-Stimuler Ginkgo Biloba Walmart :

Ce supplément populaire contenait des radis et du blé. Pour couronner le tout, ce supplément spécifique est prétendu être sans gluten et sans blé!

4. Suppléments de ginseng Walgreen :

Cette pilule particulière ne contenait aucune trace de ginseng, par contre il se composait de riz en poudre et d’ail.

Les conséquences d’une règlementation inefficace des compléments alimentaires :

Avant la promulgation de la « Dietary Supplement Health and Education Act (DSHEA) », la catégorie réglementaire des compléments alimentaires incluait les substances utilisées pour traiter les carences nutritionnelles, comme les vitamines et les minéraux.

Le DSHEA a élargi cette catégorie pour inclure d’autres plantes médicinales et des médicaments traditionnels, excluant ainsi ces produits de la réglementation en vigueur par la Food and Drug Administration (FDA). Sous  la DSHEA, les fabricants de compléments alimentaires ne sont pas tenus de fournir des preuves de sécurité ou d’efficacité de leurs produits avant la commercialisation.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI