Une étude choquante révèle que le vaccin contre la grippe provoque 5 fois plus d’infections respiratoires.

Accueil » News » Une étude choquante révèle que le vaccin contre la grippe provoque 5 fois plus d’infections respiratoires.

Malgré leur grande contribution à la prévention de certaines conditions spécifiques, les vaccins sont de plus en plus craints en raison de leurs effets secondaires potentiels.

Après un examen minutieux, une étude publiée dans Clinical Infectious Diseases, révèle les dangers que représentent les vaccins antigrippaux pour la santé respiratoire. S’ils protègent contre la grippe, ils seraient également susceptibles de provoquer 5 fois plus d’infections respiratoires.

Faut-il craindre les vaccins ?

Les inquiétudes suscitées par les effets nocifs causés par les vaccins chez certaines personnes qui en sont victimes ont remis en question les motivations qui poussent à faire vacciner autant de personnes chaque année.

Une étude choquante révèle que le vaccin contre la grippe provoque 5 fois plus d’infections respiratoires.

Les jeunes enfants et les personnes âgées ont souvent des réactions indésirables aux vaccins.

Si pour certains vaccins, aucune preuve scientifique n’étaye les faits, le vaccin contre la grippe a lui été testé par une équipe de scientifique en Chine.

L’étude des scientifiques visaient à analyser les différences liées à la santé respiratoire que présentaient les personnes ayant reçu le vaccin contre la grippe et celles non vaccinées. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les résultats ne sont pas satisfaisants.

L’étude a démontré que le vaccin entraînait chez les receveurs 5 fois plus de maladies respiratoires :

Likez et Partagez cet article sur Facebook

Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI