Une étude choquante révèle que le vaccin contre la grippe provoque 5 fois plus d’infections respiratoires.

Accueil » News » Une étude choquante révèle que le vaccin contre la grippe provoque 5 fois plus d’infections respiratoires.

L’étude a démontré que le vaccin entraînait chez les receveurs 5 fois plus de maladies respiratoires :

L’étude est particulièrement remarquable car elle a été réalisée en double aveugle avec contrôle placebo. En outre, les chercheurs ont utilisé une solution saline comme placebo, donc un placebo véritablement inactif pour ce vaccin trivalent contre la grippe.

La plupart des études sur les vaccins utilisent  des placebos actifs qui contiennent des substances utilisées dans d’autres vaccins, faisant ainsi perdre tout sens réel à ces études. Ce fait n’est pratiquement jamais révélé.

L’étude, qui a porté sur des enfants âgés de 6 à 15 ans, a suivi les sujets pendant une période de 272 jours. Selon les résultats, il n’y avait pas de distinction dans les cas de grippe entre les sujets qui ont reçu un vaccin et ceux qui ont reçu le placebo.

La réalité semble être assez différente: Il y avait un total de 116 cas de grippe dans le groupe vacciné et 88 dans le groupe placebo. L’étude a montré que les personnes ayant reçu le vaccin contre la grippe étaient 5,5 fois plus susceptibles de souffrir d’une maladie respiratoire que celles qui n’avaient pas reçu le vaccin.

487 maladies ont été diagnostiquées chez les sujets vaccinés alors que 88 maladies seulement ont été ressenties par ceux du groupe placebo.

Les médecins et les professionnels de la santé recommandent ce vaccin année après année, en particulier pour ceux qui ont des problèmes pulmonaires et thoraciques, pour les «protéger» contre de telles maladies, alors pourquoi le contraire se produit-il?

Certaines personnes dénoncent les mauvais agissements de l’industrie pharmaceutique qui dénaturent parfois les faits et, dans certains cas, inventent des données pour montrer comment les médicaments et vaccins qu’ils créent aident les gens, alors qu’en réalité ils ont le contraire.

Page précédente
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI