Faites attention : 3 Signes du cancer du col de l’utérus qu’il ne faut pas ignorer …

Accueil » Santé » Maladies & douleurs » Maladies intimes » Faites attention : 3 Signes du cancer du col de l’utérus qu’il ne faut pas ignorer …

Selon la classification de l’OMS des cancers des femmes, le cancer du col de l’utérus vient en seconde position après celui du sein, une tumeur qui devient de plus en plus répandues ces dernières années. Quels sont, donc, les signes d’un cancer du col de l’utérus…

D’après l’organisation mondiale de la santé, une femme sur 2 meurt d’un cancer du col de l’utérus toutes les trois minutes !
Ce sont les médecins qui ont révélé toute une liste de signes chez 90% des femmes atteintes du cancer du col de l’utérus et qui présentent des signes d’alerte à prendre en considération.

Le cancer du col de l’utérus : Quel traitement possible ?

Publicité

Les traitements proposés sont la chirurgie, la radiothérapie ou la chimiothérapie.

3-signes-du-cancer-du-col-de-luterus-quil-ne-faut-pas-ignorer

Ils peuvent se pratiquer de manière isolée ou en association selon les protocoles décidés. La « conisation » ne permet d’enlever qu’une partie du col de l’utérus.

Cette intervention permet de laisser en place une partie du col. Chez la femme qui n’a pas eut d’enfants, l’intervention sera toujours la plus limitée possible… Le chirurgien est parfois obligé de pratiquer une hystérectomie, c’est-à-dire une ablation totale de l’utérus :

Celle-ci est habituellement accompagnée d’un contrôle, voire de l’ablation des ganglions locorégionaux.

Jusqu’à aujourd’hui, aucun traitement naturel n’a été probant pour combattre le cancer du col de l’utérus, mais certaines formules sont toujours les bienvenues pour adoucir les douleurs et aider à surmonter la chimio…

Voici comment le cancer du col de l’utérus peut apparaître chez une femme et quels signes permettent de l’identifier :

Les médecins disent que le cancer du col de l’utérus n’a pas réellement de symptômes mais il peut manifester certains signes du début de son apparition :

LIRE AUSSI:  5 erreurs majeures d'hygiène féminine qui peuvent affecter votre santé

Douleurs des jambes :

Si une femme ressent des douleurs atroces au niveau de ses jambes dues, entre autres à des gonflements, elle doit consulter un médecin dans l’immédiat. Ce gonflement des jambes peut s’accompagner d’un gonflement de l’utérus à cause du blocage du flux sanguin.

Des brûlures urinaires :

L’analyse de l’urine doit être effectuée régulièrement chez une femme car c’est un signe qui peut permettre d’identifier des brûlures urinaires, signes révélateurs d’un éventuel cancer de l’utérus. Les spécialistes affirment que les brûlures urinaires ne révèlent pas uniquement une infection de la vessie mais demeurent également un symptôme à prendre en compte de l’apparition d’une tumeur cancéreuse de l’utérus.

Les saignements après le coït :

Le développement d’une tumeur cancéreuse de l’utérus provoque des brûlures urinaires importantes et une grande concentration du sang dans l’urine (l’hématurie).

Certaines femmes peuvent constater des saignements très graves après un rapport sexuel, accompagnés de douleurs et des gonflements au niveau des jambes, des membres inférieurs et de la colonne vertébrale ; cela est symptomatique de la dernière phase métastatique du cancer de l’utérus.

Par ailleurs, il faut garder à l’esprit que certaines manifestations peuvent révéler la présence de cancers, tels que le rejet du sang par la toux (hémoptysie), un essoufflement chronique et une insuffisance respiratoire dans le cas du cancer des poumons.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI