Faute de prudence, Cette pauvre mère a perdu sa fille à cause d’une erreur sur Facebook ! Ne le faites jamais…

Accueil » News » Faute de prudence, Cette pauvre mère a perdu sa fille à cause d’une erreur sur Facebook ! Ne le faites jamais…

Grâce aux réseaux sociaux, nous sommes aujourd’hui plus proches que jamais et nous avons la possibilité de partager tous nos moments de joie et de jouissance avec nos amis, proches et connaissances sur internet.

Toutefois, ces mêmes réseaux sociaux sont des opportunités en or pour les prédateurs sexuels, les braqueurs et les pervers en quête de proies faciles et facilement saisissables.

Après la lecture de l’histoire que je vais vous narrer à l’instant, vous allez comprendre de quoi je parle et comment Facebook, le réseau social bleu, a détruit la vie d’une mère…

Tout a commencé lorsqu’une jeune maman américaine a reçu l’invitation d’un jeune homme fort sympathique et plutôt séduisant. Cette pauvre femme l’avait accepté comme ami sans se douter de ses intentions une seule seconde.

Cette invitation coïncidait avec les préparatifs de la maman pour la première rentrée de sa fille à l’école. étant submérgée par un sentiment de joie et de fierté, la maman n’hésita pas de partager les photos de sa fille sur Facebook, en précisant l’école et son adresse…Cette erreur lui sera fatale !

Ce nouvel ami, à l’apparence fort sympathique, n’était autre qu’un opportuniste du web qui guettait de telles occasions. Il a, donc, téléchargé les photos de la jeune fille et les a transmises à tous les pédophiles du monde en précisant que c’est une « Chair fraîche américaine de 6 ans pour la modique somme de 10 000 $! »

LIRE AUSSI:  L'électricité à vie pour le coût d'un seul iPhone ! Une aventure que tous doivent entreprendre!

Quelques jours plus tard, la maman s’était rendue à l’école de sa fille pour la récupérer, et c’est là où elle a constatée que sa fille avait disparu, ou plutôt, avait été enlevée par des hommes inconnues, forcément pour la revendre aux plus offrants…des pédophiles!

Choquée et vidée de son esprit, cette maman frôlait la folie et ne savait plus quoi faire devant la disparition subite de sa petite fille de 6 ans. Encore une fois, cette leçon est à prendre au sérieux, car beaucoup de mères sur les réseaux sociaux négligent le danger de divulguer leurs informations confidentielles quant à leurs enfants et leurs adresses.

Sachez qu‘il y aurait toujours des prédateurs de ce genre qui ne cherchent que vos failles pour les exploiter. Alors, soyez plus vigilants et protégez votre vie privée.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI