Les femmes révèlent leurs fantasmes sexuels !

Accueil » Psycho & Couple » Sexualité » Les femmes révèlent leurs fantasmes sexuels !

Une étude publiée en 2014 par le « Journal of Sexual Medicine » a révélé que parmi les fantasmes sexuels les plus importants, les femmes ont des choses comme avoir du sexe dans un endroit inhabituel, être dominées et ou avoir des partouzes (rapports sexuels à trois personnes ou plus).

En 2017, « Refinery29 » a recueilli les fantasmes des femmes, et tandis que certaines tombaient dans des catégories similaires, de nouvelles apparaissaient, y compris le voyeurisme, l’exhibitionnisme et les fantasmes sur des connaissances, comme un collègue de travail.

Les fantasmes  des femmes :

Révéler vos désirs sexuels secrets et vos fantasmes de plaisir coupable peut être libérateur pour vous, et pour les autres, cela peut être éclairant. Quand il s’agit de fantasmes sexuels, il y a beaucoup de chemin que l’esprit peut parcourir.

Pour Julia, son fantasme secret était celui qu’elle résumait soigneusement et pourtant laissait tellement à l’imagination: « Étonnamment, ce ne sont pas seulement les mecs canons qui m’excitent mais les mecs gais canons en action … et je suis une fille hétéro ».

Ce fantasme, le magasine Glamour l’a exploré plus en détail dans un article de 2016 afin de comprendre pourquoi les femmes regardaient du porno gay. Selon les témoignages recueillis, c’est l’idée que plusieurs hommes se rassemblent pour s’engager sexuellement,  qui fait que les femmes hétérosexuelles apprécient ces scènes.

Selon  Georgine, la seule idée d’être autorisé à contrôler le genre de rapport sexuel qu’elle désire l’excite complètement. « Le concept d’être en contrôle est incroyablement excitant pour moi », dit-elle. « Je pense que les femmes ne profitent pas assez des rapports sexuels parce que nous sommes souvent plus occupées à satisfaire les désirs de nos partenaires que les nôtres ».

LIRE AUSSI:  Voici pourquoi vous devez faire l’amour chaque jour !!

Cette capacité à avoir le temps de contrôler ce que vous expérimentez avec votre propre corps ou celui de votre partenaire est très excitante », a-t-elle conclu.

Amber raconte qu’elle s’est fait plaisir comme jamais en BDSM en étant une soumise. « J’apprécie le jeu d’impact, les taquineries et les bordures et le fait d’être attachée. J’ai été à quelques événements de kink et je suis un membre d’un club de fétiche privé ».

Pendant ce temps, Kim avait un fantasme similaire, bien qu’elle pousse le jeu plus loin. « Mon plus grand fantasme : jeu en public, me faire plaisir dans le métro et les aspects mineurs du CNC.

Enfin, le plus grand fantasme de Tracy est celui qu’elle essaye encore de réaliser. « J’ai un fantasme gangbang bizarre d’au moins 8 hommes », dit-elle. « J’ai essayé d’en créer une fois! J’ai pu rassembler 4 hommes volontaires, puis j’ai eu peur. Je me suis dit que j’avais besoin d’au moins un gars en qui j’avais vraiment confiance pour m’assurer que les choses ne tourneraient pas mal ».

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI