Flagrant Délit : Des chefs d’entreprises pharmaceutiques Belges ont approvisionné des cartels de drogue en ingrédients pour produire de la méthamphétamine !

Accueil » News » Flagrant Délit : Des chefs d’entreprises pharmaceutiques Belges ont approvisionné des cartels de drogue en ingrédients pour produire de la méthamphétamine !

Après avoir été incarcéré pour divers délits, des dirigeants de sociétés pharmaceutiques belges, basées dans ce pays, seront accusés par des procureurs d’avoir fourni sciemment des médicaments d’ordonnance, utilisés dans la fabrication de la méthamphétamine, à des cartels de drogue.

Les responsables des entreprises pharmaceutiques Sterop et Sterop Overseas se sont rendus coupables, selon le tribunal, de trafic de drogue, de violation de la loi sur les médicaments en fournissant des pilules d’éphédrine au Mexique, servant le présumé baron de la drogue mexicaine, Ezio Figueroa-Vasquez.

A quand remonte cette affaire ?

Les procureurs ont dit qu’il y a sept cadres qui ont été accusés de crimes, sans jamais nommer les entreprises qu’ils représentent. Cependant, Reuters a découvert que Sterop et Andacon sont deux des trois compagnies impliquées dans les charges.

D’après le tribunal, Sterop et Sterop Overseas ont exporté de manière illégale des pilules d’éphédrine et pseudo-éphédrine au Mexique entre 2007 et 2008, alors que la loi interdisait cela à cette période. Les trois responsables des deux firmes savaient, ou étaient en tout cas conscients, que ces pilules seraient utilisées pour fabriquer une méthamphétamine extrêmement addictive, mieux connue sous les noms de « crystal meth » ou « ice« .

Sophie E. et Rita L. se sont également rendues coupables de commerce de contrefaçons, en important des médicaments chinois qui ont ensuite été conditionnés avec un emballage de Sterop et envoyés en Libye.

Les entreprises affirment n’avoir aucune idée de qui a acheté les médicaments, mais les procureurs en charge de l’affaire affirme détenir des preuves que les cadres avaient une connaissance complète de cette affaire, dont l’une d’elles provenait d’une surveillance par courriel et par téléphone. Découvrez plus d’information sur cette affaire dans la suite de notre article …

Voici comment une certaine « mafia pharmaceutique » fournit les cartels de drogue en matières premières :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI