Fukushima : Première apparition du saumon radioactif au Canada !

Accueil » News » Fukushima : Première apparition du saumon radioactif au Canada !

Les premières photos de saumons radioactifs ont été découvertes en Colombie-Britannique, au Canada, et ont été désormais rendues officielles. Rendu public par un groupe de chercheurs de l’Université de Victoria, le doigt de la culpabilité est désormais pointé vers Fukushima, une catastrophe ayant contaminé plus d’un tiers des océans du monde et ce n’est que le début !

Le saumon contaminé a été découvert au lac Osoyoos en Colombie-Britannique en 2015, mais signalé pour la première fois qu’en novembre 2016. Il présentait des niveaux faibles, mais détectables, de l’isotope radioactif césium 134, reconnu universellement comme marqueur de la radiation de Fukushima.

Quelle est l’origine de cette information ?

WHOI est un projet scientifique d’échantillonnage de l’eau de mer, qui œuvre dans la surveillance de la radioactivité traversant le Pacifique vers la côte ouest de l’Amérique, en provenance de la centrale nucléaire séquestrée de Fukushima Daiichi dans l’est du Japon.

Les échantillons d’eau de mer ont été prélevés sur les rives de la baie de Tillamook et de Gold Beach et ont été réellement obtenus en janvier et février 2016 et testés plus tard dans l’année. Les chercheurs du projet Fukushima InFORM au Canada, dirigé par Jay Cullen, un océanographe chimiste de l’Université de Victoria, ont indiqué qu’ils avaient échantillonné un saumon sockeye du lac Okanagan en Colombie-Britannique qui a également été testé positif au césium 134.

Plusieurs autres rapports ont été diffusés en ligne, principalement dans des médias alternatifs et, pour la plupart, ne sont pas corroborés par des données de mesure tangibles qui indiquent des cas de contamination radioactive du saumon canadien, jusqu’à la révélation récente de cette équipe de chercheurs.

Il est important de noter que les retombées radioactives de l’explosion initiale et des effondrements à Fukushima en 2011 ont atteint les États-Unis et le Canada en quelques jours, et ont encerclé le globe partout où les courants et les précipitations l’ont transporté. Découvrez les détails de ces nouvelles données factuelles et alarmantes sur les radiations de Fukushima Daiichi dans la seconde partie de cet article …

Voici ce qu’ont révélé les tests et les données recueillis jusqu’à aujourd’hui sur la catastrophe nucléaire du siècle :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI