Un géant de l’industrie pharmaceutique vient d’acheter le journal « Los Angeles Times » … une preuve de plus que les médias sont manipulés par Big Pharma.

Accueil » News » Un géant de l’industrie pharmaceutique vient d’acheter le journal « Los Angeles Times » … une preuve de plus que les médias sont manipulés par Big Pharma.

Le récent cas de prise de contrôle d’organe médiatique par Big Pharma est le rachat des journaux  Los Angeles Times et du San Diego Tribune pour 500 millions de dollars par le Dr Patrick Soon-Shiong, milliardaire chez Big Pharma.

Comme si payés pour les publicités n’étaient plus suffisant, les milliardaires du secteur pharmaceutique ont décidé d’acheter purement et simplement les organes médiatiques pour pouvoir contrôler l’ensemble de la publication.

Prêt pour la propagande :

Tous les journalistes travaillant pour le compte des journaux mentionnés-ci dessous sont maintenant officiellement achetés; Leurs publications devraient être officiellement reconnues comme des chiffons de propagande à partir de maintenant.

Le LA Times et le San Diego Tribune étant maintenant sous le contrôle des intérêts de Big Pharma, leurs publications faciliteront plus facilement la propagande pour les vaccins et les nouveaux médicaments, tout en omettant les rapports sur les dommages liés aux vaccins, les liens entre les médicaments psychiatriques et la violence, les dangers de la médecine moderne en somme.

Avec l’emprise de Big Pharma sur ces publications, il n’y aura aucun rapport sur la façon dont les gens ont guéri le cancer sans chimiothérapie. Il n’y aura pas d’histoires expliquant comment les jeunes filles meurent après avoir été injectées avec le vaccin Gardasil.

LIRE AUSSI:  l’Etablissement français du sang (EFS) tire la sonnette d'alarme et lance un appel urgent aux donateurs

Il n’y aura pas de journalisme d’investigation pour les questions relatives à la médecine. Cette prise de contrôle des médias est le moyen idéal de façonner l’opinion publique, afin de protéger les sociétés pharmaceutiques contre toute responsabilité lorsque leurs produits nuisent à la vie des patients.

Pour info, Shiong a fait fortune à hauteur de 7,5 milliards de dollars en achetant et en vendant deux sociétés biopharmaceutiques. Sa mission comprend la fourniture de traitements contre le cancer et le développement de vaccins.

Dans un éditorial adressé aux lecteurs, il écrit: «Je crois que les fausses nouvelles sont le cancer de notre temps et les médias sociaux, les vecteurs de la métastase. Des institutions comme The Times et Union-Tribune sont plus vitales que jamais». Il a également promis l’intégrité et l’indépendance journalistique, une drôle de contradiction avec l’action qu’il vient de poser en achetant ces 2 organes médiatiques.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI