Les gens veulent boire un «liquide rouge» à l’intérieur d’un sarcophage vieux de 2000 ans

Accueil » News » Les gens veulent boire un «liquide rouge» à l’intérieur d’un sarcophage vieux de 2000 ans

Nous savons tous qu’’internet est un endroit étrange et particulier où peut régner la bêtise, mais le facteur clé de l’absurdité a explosé lors d’une découverte d’un ancien sarcophage égyptien.

Le 1er juillet, des archéologues égyptiens ont découvert un énorme sarcophage à Alexandrie. La tombe colossale, qui aurait été la plus grande de la ville côtière, mesure un petit peu plus d’un mètre quatre-vingt de haut pour un mètre cinquante de large.

Mais c’est ce qui a été trouvé à l’intérieur du sarcophage, qui a obsédé les internautes.

L’étonnante découverte, façonné dans un granit noir sombre, pèse près de 30 tonnes ! Le cercueil massif n’avait jamais été ouvert, un cas assez rare pour les tombeaux égyptiens.

 Après de nombreuses spéculations, les archéologues ont décidé de découvrir ce qu’il y avait dans la tombe, à seulement quatre mètres cinquante au-dessous de la surface de la rue.

Le 19 juillet, le couvercle de la tombe a été levé pour révéler 3 squelettes baignant dans un liquide rouge non identifié, et des gens aimeraient boire le liquide qui s’y trouve !

Le liquide glauque et brun rougeâtre a ensuite été mis dans des échantillons pour être analysé au laboratoire. Ils ont déterminé que le bouillon d’os ancien était en fait de l’eau usé provenant d’égout.

Les scientifiques pensent que les eaux usées provenaient d’un bâtiment voisin en mauvais état et avaient fui dans le sarcophage par une fissure dans le granit.

Il est tout à fait douteux que même celui qui a les tripes les plus durs puisse supporter cet élixir puant, car tous les membres de l’équipe d’extraction ont dû nettoyer la zone juste après avoir craqué le couvercle à cause de la puanteur.

Avant l’ouverture, des milliers d’internautes pensaient que briser le sceau de la tombe libérerait la célèbre malédiction de Pharaon. Malgré cela, les gens ne pouvaient pas résister à l’envie de casser la ventouse ouverte.

La prétendue malédiction a gagné en popularité en 1923 après la mort mystérieuse de 11 personnes liées à la destruction de la tombe de Toutankhamon.

Contrairement à ces fortes craintes, le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités en Égypte, le Dr Mostafa Waziri, a déclaré à la BBC qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter.

 « Nous l’avons ouvert et, grâce à Dieu, le monde n’est pas tombé dans l’obscurité. J’ai été le premier à mettre toute ma tête dans le sarcophage… et je me tiens devant vous aujourd’hui… je vais bien ».

Néanmoins, cela n’a pas empêché, Innes McKendrick, de lancer une pétition sur Change.org pour faire régner l’obscurité éternelle.

McKendrick adresse sa pétition au « Roi des squelettes, en Égypte » et demande instamment que les gens soient autorisés à boire le liquide maudit pour apaiser les dieux anciens d’Égypte. Sa pétition se lit comme suit :

 « Nous devons boire le liquide rouge du sarcophage sombre maudit sous la forme d’une boisson énergétique gazeuse afin que nous puissions assumer ses pouvoirs et finalement mourir »

Si la pétition elle-même n’était pas assez absurde, des milliers de personnes ont déjà signé la pétition, un peu moins de 25 000 personnes, pour être exact, depuis son lancement il y a seulement 6 jours.

Niant le fait que le liquide mystère rouge se soit avéré être des eaux usées, McKendrick a publié une mise à jour de la pétition demandant aux gens d’utiliser leur bon sens avant d’essayer de le prévenir.

 « S’il vous plaît arrêtez d’essayer de me dire que le jus de squelette est principalement constitué d’eaux usées. Tout le monde sait que les squelettes ne peuvent pas faire caca »

Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI