Un groupe d’indonésiens abat près de 300 crocodiles pour une histoire de vengeance.

Accueil » News » Un groupe d’indonésiens abat près de 300 crocodiles pour une histoire de vengeance.

Un groupe de villageois a tué près de 300 crocodiles dans un sanctuaire pour animaux de la province indonésienne de Papouasie occidentale.

Le massacre était en représailles de la mort d’un homme du village qui aurait été tué par un animal de la dite province. Les autorités et la police ont déclaré qu’ils n’étaient pas en mesure d’arrêter le massacre des animaux.

Un massacre qui pourrait donner suite à des arrestations :

Le meurtre d’une espèce protégée est un crime passible d’une amende ou d’une peine d’emprisonnement en Indonésie. L’homme du village a été tué vendredi matin alors qu’il ramassait des légumes dans le sanctuaire de reproduction de la ferme aux crocodiles.

« Un employé a entendu quelqu’un crier à l’aide, est rapidement allé là-bas et a vu un crocodile attaquer quelqu’un », a déclaré le chef de l’Agence indonésienne de conservation des ressources naturelles en Papouasie occidentale. Mais il était déjà trop tard pour lui sauver la vie.

Après les funérailles de samedi, plusieurs centaines de locaux en colère se sont rendus au sanctuaire, armés de couteaux, de pelles, de marteaux et de massues, tuant ainsi environ 300 crocodiles pour venger la mort du villageois.

Les médias locaux citent des responsables qui disent que la foule a d’abord attaqué le bureau de la ferme aux crocodiles, puis a massacré les 292 reptiles du sanctuaire. La ferme servait d’élevage de crocodiles de Nouvelle-Guinée pour la conservation et la préservation de certains animaux.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI