Comment guérir les mamelons naturellement fissurés pendant l’allaitement…

Accueil » Santé » Grossesse et bébé » Comment guérir les mamelons naturellement fissurés pendant l’allaitement…

Toutes les mères dans ce monde rêveraient d’avoir un bébé, de le sentir entre leurs bras, de le câliner, de l’allaiter…Bref, ce plaisir est incommensurable et chaque femme s’impatiente pour ce grand jour.  Après le calvaire de l’accouchement, la femme devient sensible à n’importe quel détail et ne cherche qu’à tenir son bébé entre ses bras et lui donner le sein pour observer avec plaisir son visage d’ange.

Un nouveau-né est un être très sensible également, très fragile et à qui il faut donner 100% d’attention pour éviter qu’il pleure. De nombreux facteurs peuvent intervenir poussant un bébé à se sentir mal à l’aise, notamment quand il n’est pas entièrement satisfait de son lait maternel exclusif.

Les malaises du bébé et de sa maman pendant l’allaitement :  

Si une mère allaite son premier bébé pour la première fois, il est très généralement fréquent de sentir certains malaises et une douleur terrible au niveau du mamelon et de l’aréole. Ses mamelons deviennent extrêmement sensibles, fissurée, irritable, etc.

Un nouveau bébé ne naît pas avec une maîtrise dans la pris du sein. il a seulement faim et pour se nourrir, il peut griffer le mamelon et torturer le sein de sa maman lui causant une douleur intense.

L’enfant, au moment de l’allaitement, ne se trouve pas dans une position confortable pour se nourrir, la raison pour laquelle la mère et son enfant se sentent mal à l’aise pendant ce processus. Il y a plusieurs façons d’allaiter un bébé et il est important pour une mère de les connaître toutes.

Très souvent, la douleur au mamelon, causée par les griffes et les morsures du bébé, décourage les mères à allaiter leurs bébés pour substituer cette technique par celle du biberon. Néanmoins, rien ne peut équivaloir la qualité nutritive du lait maternel, la meilleure nourriture que vous pouvez sonner à votre bébé jusqu’à son sixième mois au minimum.

Que faire en cas de blessures au mamelon et comment les éviter ?

Des compresses froides :

Placez des compresses froides sur la zone de la douleur et changez-les régulièrement. Cela aidera à soulager l’irritation et réduire l’inflammation et la douleur. Vous pouvez le faire pendant que le bébé dort.

Le lait maternel :

Commencez par laver le mamelon à l’eau au niveau de toute la zone et appliquez le lait manuellement sur la peau sensible où la blessure se trouve. Laissez agir pendant 5 minutes, attendez que le lait sèche et enlevez-le avec de l’eau afin d’éviter la présence de champignons.

Rinçage à l’eau salée :  

Préparez une petite quantité d’une solution saline dont le rôle sera de désinfecter les trayons blessés et d’améliorer la cicatrisation. Faites un mélange d’une demi-cuillère à café de sel et de l’eau bouillie. Lavez les mamelons pendant 3 minutes en utilisant des morceaux de gaze avant de rincer immédiatement à l’eau saline pour la prochaine prise de lait du bébé.

L’allaitement maternel est un moment fusionnel entre la maman et son bébé dans lequel il ne doit y avoir aucune sorte de malaise ou de gêne, surtout que la maman doit le faire avec plaisir et non pas avec dégoût. Madame, ce n’est pas parce que votre bébé vous mord ou vous griffe au mamelon que vous devez le punir en lui interdisant votre lait. Prenez-le dans vos bras avec amour et délicatesse pour qu’il se sente à l’aise pendant l’allaitement.

Likez et Partagez cet article sur Facebook

VOUS AIMEREZ AUSSI