Incroyable ! Traitez efficacement le diabète, l’asthme, le cholestérol et les maladies rénales avec l’eau de Gombo ! Voici comment l’extraire…

Accueil » Santé » Incroyable ! Traitez efficacement le diabète, l’asthme, le cholestérol et les maladies rénales avec l’eau de Gombo ! Voici comment l’extraire…

Le gombo est le fruit d’une plante tropicale avec des gousses appelées les «doigts des femmes». Aux États-Unis, au Royaume-Uni et dans les Philippines, on donne au gombo des appellations très différentes de celles données au Nigeria et dans les Caraïbes. Dans cet article, découvrez à quoi sert l’eau de ce fruit…

Originaire d’Afrique noire, on raconte déjà que le Gombo fut déjà consommé par les Égyptiens de l’antiquité, car ce fruit tropical contient des bénéfices pour la santé dont seuls les anciens détiennent le secret.

Les bienfaits naturels et sensationnels du Gombo :

Vous pouvez profiter des bienfaits pour la santé de cette plante de différentes manières, notamment en bouillie, marinée ou encore frite à toute période de l’année.

Un verre de gombo frais contient 30 calories, 2 grammes de protéines, 3 grammes de fibres alimentaires, 0,1 grammes de matières grasses, 7,6 grammes de glucides, environ 80 microgrammes d’acide folique, 21 milligrammes de vitamine C et 60 milligrammes de magnésium. En raison de ces substances, le gombo est une plante étonnante qui est très bénéfique à tous les égards pour la santé humaine.

Pour vous donnez une petite idée de la puissance thérapeutique du Gombo, sachez que c’est un fruit anti-inflammatoires et antiseptiques, laxatif, anti-diabétiques (le gombo fait partie de la diète Portfolio1, une diète reconnue pour son effet bénéfique sur les concentrations de cholestérol sanguin), digestives et antispasmodiques.

Pour ne pas parler que du Gombo, n’oublions pas que l’essentiel de sa puissance thérapeutique réside dans son eau. Découvrez, dans la suite de cet article, comment l’extraire et à quoi elle sert…

Voici comment extraire l’eau de Gombo et à quoi sert-elle réellement pour la santé humaine :

Voir la page suivante

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI