Jane Goodall : Comment pouvons-nous croire que c’est une bonne idée de cultiver nos aliments avec des poisons ?

Accueil » News » Jane Goodall : Comment pouvons-nous croire que c’est une bonne idée de cultiver nos aliments avec des poisons ?

Il y a eu deux rapports datant des dernières semaines qui contiennent des preuves convaincantes étalées sur plus d’un demi-siècle, prouvant que l’industrie agricole utilise des pesticides avec d’autres additifs chimiques pour empoisonner les êtres humains, notamment en Amérique du Nord.

Ces deux rapports comportent des accusations majeures sur les États-Unis et les systèmes de réglementation dans le monde entier qui se mêlent aux compagnies chimiques dans le but de cacher la vérité à l’œil du public, alors qu’ils remplissent leurs portefeuilles généreusement.

Des rapports extrêmement scandaleux !

Les rapports de l’Organisation Mondiale de la Santé se concentrent principalement sur les risques environnementaux et le coût d’un environnement pollué s’ajoute à la mort de 1,7 million d’enfants chaque année. Un rapport du reporteur spécial sur le droit à l’alimentation, présenté au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, a porté sur les produits chimiques agricoles. Le rapport de l’ONU indique sans équivoque que le scénario perpétué par des entreprises comme Monsanto, qui dit que nous avons besoin en définitive de pesticides pour nourrir le monde, est un mythe majeur.

Le fait que ces deux rapports a fait les manchettes, dans les points de vente traditionnels comme le Washington Post et le Guardian, est d’une part, une bonne nouvelle. D’autre part, c’est un commentaire triste et décourageant sur notre incapacité à contrôler l’avidité des entreprises.

Depuis que Rachel Carson, dans son livre Silent Spring, a décrit l’empoisonnement de notre environnement. Les penseurs rationnels ont prévenu que nous devrions suivre un principe de précaution lorsqu’il s’agit de permettre l’utilisation généralisée de poisons utilisés dans l’environnement et dans nos aliments.

Les agriculteurs industriels ont un énorme pouvoir aujourd’hui, sans oublier leurs alliés dans les industries de pesticides chimiques, dont les recettes s’élèvent à environ 40 milliards de dollars par an. Aujourd’hui, il semble que les gouvernements occidentaux (États-Unis, Canada et en Europe) sont au service des intérêts privés des multinationales.

Voici ce que précise le rapport spécial de l’ONU sur l’alimentation et l’empoisonnement agricole :

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Page suivante
Loading...
VOUS AIMEREZ AUSSI