Une petite fille attend que son frère descend du bus scolaire… « Tu es ma personne préférée »

Accueil » Divers » Famille » Une petite fille attend que son frère descend du bus scolaire… « Tu es ma personne préférée »

Il est adorable de voir des frères et sœurs montrer de l’affection l’un pour l’autre. Une petite fille attend le bus scolaire tous les jours pour accueillir son frère et le serrer dans ses bras.

« Tu es ma personne préférée. » dit-elle.

La mère a posté un commentaire sur l’une des vidéos :

  • « Je me considère comme un parent assez tolérant. Si mes enfants ne veulent pas de légumes au dîner, je ne les force pas à en manger. Et je ne limite pas leur temps devant la télé tant qu’ils lisent autant de livres.

 Cependant, il y a une poignée de choses qui peuvent me faire basculer dans un état de tristesse et de doute de soi : Ne pas les écouter. Gémir en est un autre. Mais rien ne me frustre plus que lorsque mes enfants se disputent. Ils se disputent pour savoir à qui est-ce le tour de jouer à l’iPad…

 Ils se disputent pour savoir qui a la plus grosse part de gâteau, plus de glaçage, etc. Ils s’appellent et se lancent des insultes. Parfois, les bagarres me donnent envie de crier ou de pleurer. Je me demande ce que je fais de mal en tant que parent.

Il y a des jours où il semble que la grande majorité de leurs interactions soient acrimonieuses, hostiles et exaspérantes. Mais tous les après-midi vers 16h00, lorsque mon fils descend du bus scolaire, cela se produit… ils se saluent avec des câlins, des bisous et se promènent à la maison en disant, entre autres « tu es ma personne préférée. »

En tant que parent, c’est le meilleur que je puisse espérer. Que mes bébés vont se battre et pardonner. Qu’ils apprennent ce que signifie d’être humain les uns avec les autres. Qu’ils apprennent à être frères et sœurs.

View this post on Instagram

I consider myself to be a fairly tolerant parent. I don’t mind spoiling. If my kids don’t want veggies on their plate at dinner I don’t force them to eat it. And I don’t limit their television viewing all that much as long as they read just as many books. There are a handful of things, however, that can tip me over the edge into that dangerous place of rage, sadness, and self-doubt. Not listening is a big one. Whining is another. But nothing frustrates me more than when my kids fight with each other. They fight over whose turn it is with the iPad, who has more time with the iPad, and who is better at whatever game they are currently playing on the iPad. They fight over who got the bigger piece of cake, more frosting, the better plate. They call each other names and dole out insults like “you’re a butt” and “no YOU’RE a butt.” Sometimes the fighting makes me want to scream or cry, or both. I wonder what I’m doing wrong as a parent, and I lament the fact that two of the people I love the most don’t seem to like each other at times. There are days when it seems like the vast majority of their interactions are acrimonious, hostile, and exasperating. But every afternoon at 4:04pm when my son gets off the school bus from kindergarten, this happens…….they greet each other with hugs, kisses, and walk home arm and arm saying things like, “Your my favorite person.” “Thanks. Your my favorite person, too.” As a parent that’s the best I can hope for. That my babies will fight and forgive. That they will practice what it means to be a human with each other. That they will learn when to stand their ground and when to let something go. That they will learn to be siblings, maybe even favorites. ❤️ #Love

A post shared by Jackson Family Values (@godivachocolate__) on

VOUS AIMEREZ AUSSI