L’abondant… Ce sentiment amer qui accule les jeunes mères après l’accouchement !

Accueil » Psycho & Couple » L’abondant… Ce sentiment amer qui accule les jeunes mères après l’accouchement !

C’est quelque chose de grandiose de devenir une mère, et rien ne peut rendre une femme plus heureuse que de mettre au monde un enfant, le nourrir, le voir grandir… Toutefois, certaines circonstances défavorables peuvent rendre cela moins réjouissant.

Une jeune maman, nous parle sur son blog des difficultés rencontrées par les nouvelles mères comme en France, en particulier, ce sentiment d’abandon qui survient après l’accouchement.

Une désinformation des futurs parents :

Elle fait part du paradoxe qui existe entre la période de grossesse et celle de la maternité. Selon elle, les femmes bénéficient de meilleures prises en charge pendant la grossesse, cependant elles se retrouvent délaissées après l’accouchement.

Le sentiment d’abandon qui touche les jeunes mères après la naissance de leur bébé.

« Après la naissance, en France les femmes sont laissées livrées à elles-mêmes, dans une solitude et une détresse terribles » a-t-elle souligné.

La jeune mère ajoute que pendant la grossesse, elles sont protégées, voire même infantilisées, et pendant la maternité, elles se retrouvent seules à découvrir leur rôle de maman. Livrées à elles-mêmes, certaines femmes passent ainsi du tout au rien».

La désinformation serait la cause de difficultés rencontrées par les jeunes mères :

Sur le blog « Maman Pavlova », on en apprend plus sur la désinformation qui précède la naissance d’un enfant. Pour elle, « On ne parle pas des pleurs de déchargements. On ne vous explique pas, à quel point ils seront éprouvants pour vous, qu’ils sont normaux et que votre enfant a simplement besoin de vous plus que jamais à ce moment-là ».

Elle continue encore, « On ne vous parle pas de la détresse que vous allez ressentir lorsque votre enfant va pleurer, lorsque vous êtes encore en train d’apprendre à vous connaître. On n’oublie aussi de vous parler des coliques du nourrisson, et des douleurs terribles qu’elles vont provoquer à votre bébé ».

Parlant ainsi de tous ces facteurs, la maman auteur pense qu’il faut faire face au sentiment d’abandon qui enveloppe de nombreuses mères. Elle garde encore en mémoire la terrible solitude qu’elle a pu ressentir par moment, en plus des longues journées sans voir personne sans bouger de la maison, sans même avoir le temps de manger parfois.

Compte tenu de toutes ces difficultés auxquelles elle fût elle-même confronté, la jeune mère voudrait venir en aide aux mamans isolées qui n’ont pas de proches, car elle au moins, elle a pu bénéficier de l’aide son entourage.

Elle fait part de son plan : « suite à cette détresse que j’ai pu ressentir, j’ai longtemps eu l’idée de créer une sorte d’association de soutien aux jeunes mamans avec des visites à domicile pour les plus isolées, qui n’ont parfois pas de famille ou d’amis proches ».

Source: https://mamanpavlova.com/

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI