La justice lui accorde la liberté alors que sa consommation de drogue a causé de la mort de son fils !

Accueil » News » La justice lui accorde la liberté alors que sa consommation de drogue a causé de la mort de son fils !

Son fils de trois ans est mort gelé sous le porche de la maison familiale alors qu’elle s’était « évanouie » après avoir pris de la drogue.

Malgré tout, elle ne purgera pas de peine de prison après avoir plaidé coupable aux accusations d’homicide involontaire.

L’histoire de Jamie Lyn Basinger :

Jamie Lyn Basinger, mère de 24 ans, de Morgantown, a causé  la mort de son fils, Landyn Melton, en mars dernier. Précisément le 15 mars, un jour après avoir célébré son troisième anniversaire, Landyn a été retrouvé à l’extérieur de sa maison, sous le porche, gelé à mort.

La justice lui accorde la liberté alors que sa consommation de drogue a causé de la mort de son fils !

Un voisin avait composé le 911 après avoir vu le tout-petit allongé sur le porche. Lorsque la police est arrivée sur les lieux, Joshua Steffey, le petit ami de Basinger, a répondu à la porte, puis est entré et l’a fait sortir. Ils ont tous deux admis avoir fumé de la méthamphétamine deux jours plus tôt et de la marijuana la nuit précédente.

Selon le « News Herald », les empreintes digitales retrouvées sur la porte vitrée du porche montraient que le garçon avait essayé de rentrer dans la maison après s’être rendu compte qu’il était coincé dehors.

La jeune mère plaide coupable à l’homicide involontaire :

Les procureurs ont déclaré que l’utilisation de méthamphétamines par Basinger deux jours avant la mort de son fils et de la marijuana la veille a conduit à la mort du petit garçon.

LIRE AUSSI:  Une publication sur Facebook sauve la vie d'une petite fille grâce à un pédiatre compétent!

Michelle Lippert, assistante du procureur de district, a déclaré au juge Nathaniel Poovey, en charge de l’affaire, que  pendant qu’elle s’endormait paisiblement à l’intérieur de la maison, Landyn était en train de geler dehors. « Elle était censée superviser cet enfant », a déclaré Lippert au New York Post.

« Il venait d’avoir 3 ans, il était dehors. Selon ses propres aveux, elle dormait plus profondément que d’habitude. Elle ne l’a pas entendu quitter la pièce, sortir de la maison, et non plus cogner à la porte. Elle était endormie pendant qu’il gelait à mort. « 

Les accusations d’abus d’enfant ont été abandonnées contre Basinger dans le cadre de l’accord de plaidoyer. Interrogé sur le sujet, Brenda Basinger a déclaré au News Herald «qu’elle va devoir vivre avec ça le reste de sa vie ».

La grand-mère pense que son petit-fils aurait été heureux de la libération de sa maman. « Si Landyn était là, il serait heureux maintenant. Heureuse que maman retourne à la maison. « 

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI