L’ARTHRITE du genou a doublé depuis la seconde guerre mondiale, mais la raison n’est pas ce que vous pensez !

Accueil » Santé » L’ARTHRITE du genou a doublé depuis la seconde guerre mondiale, mais la raison n’est pas ce que vous pensez !

La prévalence de l’arthrite du genou a doublé chez les adultes depuis la Seconde Guerre mondiale. Même si beaucoup pensent que les raisons principales sont l’obésité et l’espérance de vie plus longue, sauf que ne ce n’est vraiment pas le cas.

Actuellement aux États-Unis, près de 20% des personnes âgées de plus de 45 ans souffrent d’arthrose du genou. On a longtemps supposé que ce chiffre change avec le temps, mais à ce jour, il n’y a pas eu d’étude confirmant cela. 

Le résultats de l’étude

Les chercheurs de Harvard ont finalement réussi à quantifier que le taux augmente effectivement, en publiant les résultats dans les Actes de l’Académie nationale des sciences. Mais ce n’était pas l’aspect le plus surprenant de leur travail.

arthrite-du-genou

« Nous pouvons dire que si vous êtes né après la Seconde Guerre mondiale, vous avez environ le double de la probabilité d’obtenir une arthrose du genou à un âge ou un IMC donné que si vous êtes né plus tôt », a expliqué le coauteur Daniel Lieberman dans un communiqué.

Pour tester comment la prévalence de la condition a changé avec le temps, les chercheurs ont étudié plus de 2.500 squelettes couvrant plus de 6.000 ans d’histoire. En raison de la façon dont l’arthrose du genou se manifeste dans le corps humain, les os du genou se frottant directement l’un contre l’autre pour former une surface lisse, les chercheurs ont pu évaluer leur prévalence en trois périodes principales : préhistorique, début industriel et moderne post-industriel.

LIRE AUSSI:
Vos pieds sont-ils enflés ? Voici comment soulager l'enflure en quelques minutes et de manière naturelle !

L’obésité n’est pas l’une des principales causes

La comparaison la plus importante a été entre les deux dernières périodes, car les chercheurs ont eu accès à de vastes quantités de données sur le sexe, le poids et même l’âge de chaque personne et son âge de décès.

Cela leur a permis de corriger de nombreux facteurs que l’on pourrait s’attendre à influencer le développement de l’arthrite du genou.

On suppose souvent que la propagation de l’arthrite à l’ère moderne est due à une augmentation des taux d’obésité, ainsi qu’au simple fait que les personnes vivent plus longtemps.

Mais cette dernière étude a révélé qu’aucun de ces facteurs n’a eu d’incidence sur le taux d’arthrite du genou et que même si les deux ont été corrigés, la prévalence a encore augmenté après la Seconde Guerre mondiale.

« L’arthrose du genou n’est pas une conséquence nécessaire de la vieillesse. Nous devrions penser à cela comme une maladie partiellement évitable », a déclaré Lieberman.

Les chercheurs essaient d’identifier quels autres facteurs peuvent être derrière cette augmentation de l’arthrite du genou, en mettant l’accent sur les changements qui sont survenus après la guerre.

À long terme, cela pourrait aider les autres à trouver un moyen de l’empêcher en premier lieu.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI