Les maîtres ont enfermé le chien entre la porte et la grille parce qu’ils ne pouvaient pas s’en occuper pendant le confinement

Accueil » Animaux » Les maîtres ont enfermé le chien entre la porte et la grille parce qu’ils ne pouvaient pas s’en occuper pendant le confinement

Le Chili a également été touché par la pandémie de Covid-19, au point que certaines régions ont adopté la stratégie de confinement. Pendant la période de quarantaine, une femme a pris conscience des conditions dans lesquelles un chien était maintenu ; il était confiné entre la grille et la porte d’entrée, dans un espace très restreint où le chien ne pouvait même pas se retourner. L’excuse des maîtres était qu’ils avaient une mère malade à la maison et qu’ ils ne pouvaient pas s’occuper du chien.

Cela s’est passé à Santiago, la capitale du Chili, où le confinement a obligé les citoyens à rester chez eux. Une femme, lors d’une sortie indispensable, a remarqué un chien maintenu en très mauvais état. Il était enfermé entre la grille de fer et la porte d’entrée, dans un espace de quelques centimètres. Le chien, de taille moyenne, n’avait aucun moyen de se retourner.

La femme affirme avoir sonné à plusieurs reprises à la porte pour parler aux maîtres, et ce n’est qu’au bout d’une demi-heure qu’ils sont sortis pour lui dire que le chien était là tous les matins parce qu’ils avaient une mère malade à la maison qui leur prenait beaucoup de temps.

Outrée, la femme a appelé la police locale. Grâce à leur intervention, le chien va maintenant trouver un autre logement qui ne sera certainement pas l’espace entre la grille et la porte, mais une vraie maison.

Malheureusement, les situations d’urgence comme celle créée par le Coronavirus obligent à réorganiser sa propre vie, mais le faire au détriment d’animaux sans défense est toujours répréhensible et injustifiable.

VOUS AIMEREZ AUSSI