Des scientifiques ont récemment conseillé aux femmes d’arrêter de porter des soutiens-gorge. Voici pourquoi…

Accueil » Santé » Des scientifiques ont récemment conseillé aux femmes d’arrêter de porter des soutiens-gorge. Voici pourquoi…

Par ailleurs, le livre des 2 anthropologues, Ross Singer et Soma Grismaijer, intitulé “Dressed to Kill” met en relief ce risque du cancer de sein suite au port des soutiens-gorge et d’autres habitudes féminines, à découvrir dans le livre…

La circulation lymphatique équilibré est un facteur indispensable pour assurer une parfaite régénérescence des tissus, ce qui permet au sein d’échapper au cancer. Par contre, le port du soutien-gorge est une habitude qui a tendance à bloquer le flux lymphatique permettant, ainsi, aux toxines de s’accumuler au niveau des seins. Autre fait important : aluminium qui compose les supports métalliques du soutien-gorge permet de favoriser l’accumulation des déchets et des toxines pour les métamorphoser en antisudorifiques.

Une étude française vient corroborer la thèse du soutien-gorge “cancéreux” et “affaissant” ?

L’étude du Pr. Jean-Denis Rouillon a clairement démontré que les femmes ayant porté un soutien-gorge continuellement durant l’expérience ont eu un relâchement de leur tissu musculaire, alors que les autres femmes, n’ayant pas porté de soutien-gorge, ont gardé un tissu musculaire solide. De ce fait, on constate que le port du soutien-gorge mène à l’affaiblissement du tissu musculaire et, inévitablement, à des seins affaissés.

Comment puis-je prévenir l’apparition du cancer du sein ?  

Pour assurer une bonne circulation du flux lymphatique, il faudra qu’une femme puisse être attentive aux facteurs qui réduisent la qualité de cette circulation, notamment la durée du port d’un soutien-gorge, sa qualité et sa taille également.

A défaut de ne pas pouvoir abandonner le port des soutiens-gorge, ce qui demeure l’idéal pour une femme, il faut opter pour un soutien-gorge dont la fonction principale est de maintenir les seins et non pas de les gonfler, comme le font plusieurs fillettes aujourd’hui pour impressionner leur entourage masculin.

Source: www.healthy-holistic-living.com

Etudes de cas sur le soulagement de la maladie fibrokystique avec l’abandon ou l’allégement de l’utilisation du soutien-gorge:
all-natural.com
all-natural.com
www.reocities.com
www.breastnotes.com
www.breastnotes.com

Page précédente
VOUS AIMEREZ AUSSI