L’étreinte Salvatrice: Le câlin des jumelles qui a fait évoluer les services de néonatologie !

Accueil » News » L’étreinte Salvatrice: Le câlin des jumelles qui a fait évoluer les services de néonatologie !

À l’automne de 1995, les jumelles Kyrie et Brielle Jackson sont nées prématurément, 3 mois avant la date prévue. Avec un poids qui ne dépassait guère deux kilos, les deux bébés étaient maintenues en incubation entre la vie et la mort, les médecins étant sceptique quant à leurs chances de survivre.

L’incubation séparée: 

Brielle était la jumelle la plus forte physiquement, mais quelques jours après sa naissance, elle a commencé à pleurer jusqu’à perdre conscience. Les médecins avaient jugé utile de séparer les deux bébés, une technique qui a permis à Kyrie d’aller mieux, elle semblait être en plein essor dans l’incubateur tandis que Brielle luttait pour survivre.+

Seule dans son incubateur isolé, la respiration de Brielle est devenue peu profonde et son rythme cardiaque a chuté de façon drastique. Les médecins ont tout essayé pour la secourir, mais rien ne semblait fonctionner. Poussée par un torrent d’émotions en voyant que le bébé abandonnait la vie de plus en plus, l’infirmière Gail a eu l’idée de prendre Kyrie , le bébé en bonne santé, et de le mettre à côté de sa sœur.

Dès que Kyrie fut placée à côté de sa sœur, elle tendit la main et plaça son bras autour du corps de Brielle. Soudain, le cœur de Brielle s’est stabilisé et sa température est revenue à la normale. Ses pleurs frénétiques s’arrêtèrent et sa couleur rosâtre normale revint rapidement. Au cours des prochaines semaines, sa santé s’améliora régulièrement dans ses nouveaux quartiers, moins solitaires.

Bien que les médecins disent qu’il serait difficile de trancher que le rétablissement de Brielle soit totalement ou principalement dû à l’étreinte de sa sœur jumelle, son état de santé s’est considérablement amélioré après que Kyrie ait été placée dans l’incubateur avec elle.

rescuehug

Les jumelles ont survécu à leurs débuts rocailleux et sont rentrés chez elles avec leur mère et leur père, mais l’attention médiatique suscitée par leur histoire et la photographie désormais célèbre ont incité leurs parents, Heidi et Paul Jackson de Westminster, à changer leur numéro de téléphone.

Ce moment a été immortalisé par le photographe Chris Christo du Worcester Telegram & Gazette, qui était de passage à l’hôpital au moment de cet événement. Une photo nommée « L’étreinte Salvatrice » qui a illustre un moment décisif, qui marque l’adoption de l’incubation double aux Etats Unis.

La photo est fait la fierté de l’hôpital de Memorial, selon son représentant « La première double incubation de jumeaux prématurés a eu lieu dans cet hôpital, une innovation survenu suite à l’initiative de l’infirmière Gayle Kasparian, qui a le mérite d’avoir sauvé plusieurs vies en faisant confiance à ses sentiments. »

Kyrie et Brielle Jackson sont maintenant, 22 ans après leur naissance, des symboles de l’amour fraternel, de l’espoir et de la nouvelle néonatologie .

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI