Sous prétexte qu’il consomme de la Marijuana, cet homme a perdu la vie après lui avoir refusé une transplantation pulmonaire !

Accueil » News » Sous prétexte qu’il consomme de la Marijuana, cet homme a perdu la vie après lui avoir refusé une transplantation pulmonaire !

Un homme originaire de l’Utah est décédé, car il a été privé d’une transplantation pulmonaire. Les médecins ont décidé de le priver de cette opération, parce qu’ils ont repérer des traces de marijuana dans son organisme.

screen-shot-2017-04-28-at-4-20-54-pm-e1493421769568

Riley Hencey, âgé de 20 ans, était entouré de sa famille lorsqu’il a trouvé la mort, samedi dernier en Pennsylvanie. Riley a été admis à l’hôpital de l’Université de l’Utah en décembre et a été mis en pension alimentaire deux semaines plus tard. Au début du mois d’avril, on lui a refusé une transplantation parce que les médecins ont trouvé des traces de THC.

L’alcool, le tabac et les drogues, contre-indiqués pour les transplantations :

Un porte-parole de l’hôpital a déclaré que l’hôpital ne transplante pas d’organes chez les patients qui consomment de l’alcool, du tabac ou des drogues, car ces substances sont contre-indiquées pour une transplantation.

« Elle était disposée à le laisser mourir au cours de tests positifs pour le marijuana. C’est ce qui m’a choqué », a déclaré Mark Hancey à BuzzFeed, se référant au médecin.

Pendant près de deux mois, la famille a cherché d’autres hôpitaux avant de se retrouver en Philadelphie. L’hôpital de l’Université de Pennsylvanie a effectué la procédure de Riley le 29 mars.

La famille de Riley a perdu la vie à cause d’une formalité

« Il vivra dans nos cœurs pour toujours. Riley est maintenant libre de grimper dans toutes les montagnes, de skier, de pêcher et de parcourir toutes les rivières. Il continuera à le faire avec sa famille à travers son âme », a déclaré la famille sur le site youcaring.com, une page préalablement configurée pour payer ses frais médicaux.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI