L’homme qui a sauvé 2.4 millions de bébés de la maladie hémolytique du nouveau né !

Accueil » News » L’homme qui a sauvé 2.4 millions de bébés de la maladie hémolytique du nouveau né !

Avoir un nouveau-né est une période passionnante dans la vie de chaque mère qui implique un grand nombre d’expériences. D’un autre côté, être mère d’un nouveau-né implique aussi beaucoup d’inquiétude. Les nouveau-nés sont des êtres fragiles susceptibles de faire face à certaines complications.

L’une de ces complications est la maladie hémolytique du nouveau né (incompatibilité Rhésus). Mais aujourd’hui, nous célébrons la générosité et le sacrifice d’un homme qui est allé au-delà de ce qu’on peut espérer pour aider les bébés touchés par la maladie de Rhésus.

Qu’est-ce que l’incompatibilité Rhésus ?

Le système Rhésus (Rh) fait référence à un antigène spécifique dans le sang.  Ainsi, si votre sang n’a pas l’antigène Rh, vous êtes Rh négatif. Mais si votre sang a l’antigène, vous êtes Rh positif.

La maladie hémolytique du nouveau né ou incompatibilité Rhésus survient lorsqu’il existe une incompatibilité entre les groupes sanguins d’une mère et son bébé. Le plus souvent quand une mère Rh négative a un bébé avec un père Rh positif.

Le bébé hérite de cellules sanguines Rh positives du père, que le système immunitaire de la mère considère comme étrangères. Le système immunitaire de la mère développe des anticorps pour détruire ces cellules étrangères et les maintient en place au cas où des cellules étrangères apparaîtraient à nouveau lors d’une future grossesse, rendant ainsi la mère «sensible au Rh».

Traitement de la maladie hémolytique du nouveau né :

La condition peut être assez débilitante pour un bébé, mais heureusement les dons de sang peuvent améliorer énormément son état de santé et contribuer à sauver sa vie. Le sang d’un homme, en particulier, a sauvé la vie de 2,4 millions de bébés. Cet être humain exceptionnel porte le nom de James Harrison.

LIRE AUSSI:  Des maquillages d’une valeur de 1300$ endommagés par un enfant dans un magasin Sephora !

L’homme au « bras d’or » :

James Harrison a une capacité extraordinaire à produire naturellement du sang RhD-négatif et des anticorps Rh positifs, faisant de lui le donneur idéal pour les mères Rh négatif.

Dans les années 1960, on a découvert qu’en injectant des immunoglobulines RhD à des mères Rh négatif, les anticorps pouvaient éponger les cellules sanguines Rh positives sans nuire au bébé. Les anticorps de M. Harrison sont d’une concentration si forte que « chaque dose d’anti-D jamais produite en Australie  en contient », explique Robyn Barlow, la coordinatrice du programme Rh.

À ce jour, M. Harrison a fait un total de  don de 1173 fois et l’a fait presque chaque semaine pendant 60 ans. M. Harrison a maintenant 81 ans et a dépassé la limite d’âge des donneurs, ce qui signifie qu’il doit maintenant prendre sa retraite. En tant que l’être humain remarquable qu’il est, il a insisté, « Je continuerais à le faire, s’ils me laissent faire ».

Le vendredi 11 mai 2018, James Harrison a fait son dernier don de sang. M. Harrison a expliqué que ce n’était pas facile pour lui de se faire à cette idée: «C’est un jour triste pour moi. La fin d’un long parcours ».

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI