L’hyper-éducation ou comment certains parents rendent leurs enfants malheureux !

Accueil » Psycho & Couple » L’hyper-éducation ou comment certains parents rendent leurs enfants malheureux !

En tant que parent, il va de soi qu’on s’inquiète pour l’avenir de nos enfants. De ce fait, nous donnons pour mission de les assister et de les guider afin qu’ils puissent un jour réussir dans la vie. Malheureusement, à force de vouloir bien faire les choses, on finit souvent par tout détruire…

L’hyper-éducation est en fait ce qu’on pourrait qualifier comme une attention excessive aux enfants. Certes ils ont besoin qu’on leur témoigne notre amour, qu’on se soucie d’eux… Mais, nos enfants ont aussi besoin parfois de voler de leurs propres ailes, sans qu’on leur mette la pression. Cela, beaucoup de parents ont du mal à le comprendre !

L’hyper-éducation, un lourd fardeau pour les enfants ?

Il faut d’abord reconnaître que l’investissement parental dans la vie de l’enfant peut avoir un effet bénéfique pour ce dernier. Par exemple, les enfants qui bénéficient d’un suivi scolaire de la part de leurs parents, ont souvent plus de chance de réussite par rapport aux autres.

L’hyper-éducation ou comment certains parents rendent leurs enfants malheureux !

De même, les parents qui montrent l’intérêt qu’ils portent à ce que l’enfant apprend, à ce qu’il réussit dans ses études, mais aussi à ses autres activités (sportives, musicales, créatrices), aux passions qu’il a par ailleurs, l’accompagnent avec justesse dans son développement personnel, dans sa construction intellectuelle.

Cependant, il arrive des fois que les parents poussent un peu loin la barrière à ne pas franchir. Lorsque vous demandez à votre enfant de se surpasser, d’être plus performant que ce qu’il ne peut être en plaçant la barre plus haut, cela devient vitre contre productif.

Soit l’enfant va s’épuiser à vouloir accomplir votre attente déraisonnable, soit il va perdre confiance en lui-même en échouant d’y parvenir. Voilà pourquoi, nous vous conseillons de faire plus attention à l’hyper-éducation. Elle nuit plus aux enfants qu’elle ne leur fait du bien.

Voici les conséquences que peut avoir l’hyper-éducation sur la vie de l’enfant :

A votre de vous investir dans tous les aspects de la vie de votre enfant, à savoir sa scolarité, ses activités sportifs, ses loisirs, son alimentation et même ses liens d’amitié, l’enfant finira par s’étouffer de votre présence constante dans sa vie. Imaginez vous-même à sa place, si l’on vous faisait subir la même chose, vous vous ressentirez comment ?

La déception :

Très souvent, lorsque les parents agissent de la sorte avec l’enfant, cela contribue à faire naître un sentiment de déception en lui. Les parents se font l’idée de l’enfant idéal qu’ils voudraient avoir et vont jusqu’à inclure la même vision dans la tête de leur propre enfant.

L’enfant s’efforcera bien sur de ressembler au mieux à cet enfant idéal, qui pourtant n’existe presque pas.  S’il n’y parvient pas, les parents seront déçus. Cette sensation de déception lue sur le visage des parents, fait très mal à l’enfant qui s’en voudra peut-être à vie.  La plupart de ces enfants se voient comme un échec total pour leurs parents.

L’anxiété et le stress :

Comme nous l’avons présenté dans les premières lignes, l’hyper-éducation  s’accompagne de « l’hyper-activité éducative ». Autrement dit, le fait que les parents inscrivent leurs enfants à de nombreuses activités extrascolaires.

En agissant de la sorte, ils pensent que cela ferra du bien à leurs enfants, sauf qu’en réalité, ceux-ci ne sont même pas parfois intéressés par ses activités.  Ce qui fait que petit à petit, les enfants commenceront à se sentir stressés et à avoir un niveau d’anxiété semblable à celui d’un adulte. Ce qui représente en soi un grand danger.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI