Une nouvelle loi proposée aux Etats Unis pourrait mettre fin à la fluoration de l’eau.

Accueil » News » Une nouvelle loi proposée aux Etats Unis pourrait mettre fin à la fluoration de l’eau.

La fluoration de l’eau est l’addition artificielle et contrôlée d’ions fluorure dans le système de distribution d’eau potable à un degré de dilution réputé efficace et qui aurait pour but de prévenir le risque de carie dentaire. Cependant ces dernières années, il y a eu plusieurs sources qui ont associé le fluorure à un certain nombre de dommages sanitaires.

Le fluorure semble particulièrement nuire aux enfants, chez qui il a été associé à des troubles cervicaux et comportementaux, dont le TDAH, le TDA et autres. Suite à l’ampleur de la situation, une nouvelle loi visant à mettre fin à la fluoration de l’eau, vient d’être présentée devant la justice.

La nouvelle loi proposée :

Publicité

Conformément à l’article 21 de la Toxic Substances Control Act (TSCA), le FAN vient de présenter une nouvelle loi devant la justice qui vise à mettre fin à la fluoration de l’eau pour promouvoir la santé.

La loi a été proposée dans le tribunal de district des États-Unis pour le district nord de la Californie contre l’Environmental Protection Agency (EPA).Une nouvelle loi proposée aux Etats Unis pourrait mettre fin à la fluoration de l’eau.

L’avocat Michael Connet a pour l’occasion déclaré « Cette affaire présentera la première fois qu’un tribunal examinera la neurotoxicité du fluorure et la question de savoir si la fluoruration présente un risque déraisonnable en vertu de la Loi sur le contrôle des substances toxiques ».

« Et, contrairement à la plupart des autres défis juridiques des actions de l’Agence, TSCA nous donne le droit d’amener la Cour fédérale à  examiner nos preuves « de novo » – ce qui signifie les tribunaux fédéraux doivent effectuer leur propre examen indépendant de la preuve sans déférence pour le jugement de l’APE », a expliqué l’avocat.

LIRE AUSSI:  L'huile de Chanvre, classifiée comme un traitement médical en Grande-Bretagne ... Il faut que le monde entier en prenne l'exemple !

Si cette loi est adoptée et que les dangers réels de la fluoration de l’eau sont reconnus, cela pourrait être le début d’un éveil national, voir même mondial :

Les effets du fluorure sur le cerveau n’ont jamais été reconnus, ni même évoqués avant les années 1990, quand le docteur Jennifer Luke de l’Université de Surrey, au Royaume -Uni a étudié ses effets sur la glande pinéale dans le cerveau.

Mais, malgré cela, pendant des années, seulement une poignée d’individus étaient les seuls à attirer l’attention sur ses dangers pour la santé. Leurs appels étaient, et continuent, à ne pas être entendus malgré le fait que l’opinion publique sur le fluor a beaucoup changé en peu de temps.

Plusieurs études prouvent les dangers du fluorure :

Une étude récente publiée dans Environmental Health Perspectives, réalisée par les chercheurs de l’Institut national des sciences de la santé de l’environnement, a associé l’ingestion de fluorure à une réduction du Quotient Intellectuel (QI) chez les enfants.

En outre, plus de 24 autres études ayant précédées cette étude ont conclu à l’unanimité que le fluorure a un impact négatif sur la fonction cognitive.

En plus de ces 24 études, plus de 100 autres études effectuées sur les animaux ont associé le fluorure à une augmentation de l’infertilité masculine, le diabète, et plein d’autres problèmes de santé.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI