L’usage récréationnelle du cannabis n’existe pas ! Toute utilisation du cannabis est médicinale…Selon un rapport très récent

Accueil » Astuces Naturelles » L’usage récréationnelle du cannabis n’existe pas ! Toute utilisation du cannabis est médicinale…Selon un rapport très récent
Toute l’utilisation de cannabis est destinée à des fins médicinales, mais ceux qui emploient comme substance récréationnelle n’ont qu’un seul rapport comme référence…

Aux Etats-Unis, la perception du cannabis en tant que substance à usage médicinal et récréationnel a solidement changé au cours de ces dernières années. En 2012, le Colorado est devenu le premier état à dépénaliser la possession et l’utilisation de cette drogue. Depuis lors, la tendance s’est propagée à travers tout le pays.

L’utilisation médicale de cannabis est maintenant juridique dans 23 états et on s’attend à ce que d’autres états suivent le mouvement très bientôt. Les preuves croissantes, soutenant les avantages médicaux du cannabis par l‘Institut National contre le Cancer de marijuana, ont vraisemblablement aidé à changer les attitudes des Américains vis-à-vis du Cannabis.

Selon un certain nombre de scrutins, la majorité d’Américains soutiennent la légalisation du cannabis, particulièrement pour l’usage médicinal, cependant, ceux il y en a d’autres qui continuent à faire obstacle à cette légalisation pour fructifier leur trafic illicite de drogues.

Daniel Macris, propriétaire des produits organiques de Halycon, explique :

« « L’utilisation récréationnelle de cannabis » est l’expression la plus préjudiciable de la part de l’industrie aujourd’hui.
Plus de la moitié de la population des États-Unis soutient « l’utilisation récréationnelle » du cannabis. Malheureusement, ceux qui ne soutiennent pas l’utilisation récréationnelle s’opposent à elle violemment.

80% des américains soutiennent les utilisations médicales du cannabis de soutien d’Américains et leur implication dasn des décisions de soins de santé. Toutes ces statistiques ne font qu’accroitre aujourd’hui.

En 2006,  les instituts nationaux de la santé rapportent que :

Publicité

« L’identification récente des récepteurs de cannabinoide et de leurs ligands endogènes de lipide a déclenché une croissance exponentielle des études explorant le système d' »endocannabinoide » et ses fonctions de réglementation par rapport à notre santé.

Comme nous avons rapporté à de nombreuses reprises, des études soutiennent l’utilisation médicinale du cannabis dans le traitement du cancer, de l’épilepsie, du HIV/SIDA et du glaucome, comme décrit par les instituts nationaux de la santé.

LIRE AUSSI:  Capsules de café : Une Bonne dose de cancer à chaque fois que vous en consommez …

Le cannabis a été employé dans le monde entier comme une plante médicinale par de nombreuses cultures pendant des milliers d’années, cependant, l’ère de la modernité et de technologie peine a attribué à cette plante le statut qui lui revient de droit.

La Science nous a permis de faire quelque chose d’extraordinaire avec du cannabis : Par exemple, l’extraction des composants non-psychoactifs des cannabis, tels que le cannabidiol, permet de traiter avec succès des maladies dégénératives telles que l’épilepsie.

Comme le temps passe, nombreuses sont les études qui soutiennent l’utilisation du cannabis comme un traitement de soulagement de certains états de dépression, d’insomnie, d’inquiétude ou encore pour stimuler la créativité.

Selon Macris, « les utilisations récréationnelles » devraient se transformer en « utilisations thérapeutiques », car ce serait bien plus efficace dans le soutien du projet de dépénalisation du cannabis. Le terme « utilisateur de récréation » sous-entend de mettre le cannabis au même rang que l’alcool ou d’autres drogues nuisibles et synthétiques.

Il reste juste à espérer que les lobbys pharmaceutiques ne s’opposent à la dépénalisation d’une plante qui pourra les ruiner à long terme, cela dit, on ne sait jamais ce qui peut se passer à l’avenir…

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI