Les médecins nous expliquent à quel point la randonnée peut transformer notre cerveau

Accueil » News » Les médecins nous expliquent à quel point la randonnée peut transformer notre cerveau

Le dernier livre de John Muir, « Our National Parks« , est une preuve d’amour pour Mère Nature, pour la randonnée et les aventures en pleine nature sauvage.

Ce médecin, et tant d’autres d’ailleurs, sont en accord avec le fait que la randonnée en nature sauvage et rustique est une thérapie à part entière pour l’esprit, l’âme et le corps.

Saviez-vous que la randonnée est un remède de la rumination ?

Ruminer des pensées négatives et des souvenirs terribles est un facteur contre-productif pour notre santé mentale. Elle est la cause de la boulimie, de l’anxiété ou de la remontée des taux de stress dans le corps. Une récente recherche américaine affirme que randonner en pleine nature permet de libérer l’esprit et de se libérer, justement, de ces mauvaises pensées.

Cette expérience a comparé les bienfaits d’une randonnée en plein nature sauvage qui a duré une heure et demie et une autre randonnée dans un espace urbain. En fait, la randonnée en nature sauvage a permis de diminuer l’activité neuronale dans le cortex préfrontal subgenual et réduire la rumination, alors que celle de l’espace urbain n’a pas fait grand chose. Cette expérience a été commandité par l’Université de Stanford.

Se déconnecter de la vie technologique permet de mieux résoudre les problèmes :

258816309806066766o5AmFLbSc

Ruth Ann Atchley et David L. Strayer ont mené une superbe étude qui a conduit une groupe de randonneurs à se lancer en pleine nature, sans aucun outil technologique sur eux. On leur a juste demandé de se débrouiller tout seuls et c’est ce qu’ils ont fait avec des performances qui étaient 50% plus considérables et importantes que celles des personnes ayant leurs Smartphones et leurs boussoles avec elles.

Randonner en pleine nature pour accroître votre intelligence :

En partant du principe que l’exercice physique et la marche intensive maintient la bonne santé de nos cellules cérébrales, il faut admettre que l’exercice de la randonnée est une manière de guérir et soigner son cerveau et son esprit naturellement. Il suffit de s’abandonner au plaisir de la marche sauvage et de la randonnée aventurière. Des chercheurs de l’Université de Colombie Britannique ont affirmé que l’exercice en plein air perfectionne les performances cognitives et améliore les capacités de mémorisation. Cette étude a constaté que le volume de l’hippocampe devenait plus grand, aussi bien chez les hommes que les femmes âgées. Cette zone du cerveau est reliée à la mémoire des espaces et des séquences.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI