Des médecins ayant découvert des enzymes cancéreuses dans les vaccins sont retrouvés morts … Subitement !

Accueil » News » Des médecins ayant découvert des enzymes cancéreuses dans les vaccins sont retrouvés morts … Subitement !

Une vague de morts mystérieuses continue de nuire aux praticiens dans le domaine de la médecine holistique, incluant les chiropraticiens, herboristes et autres guérisseurs de la médecine alternative. Sans que les autorités ne fassent le lien ou ne reconnaissent une possible connexion, sommes-nous dans la conspiration ou face à une réelle menace ?

Certains de ces décès ont été liés par les médias alternative à la recherche impliquant la nagalase, une enzyme / protéine créée par les cellules cancéreuses et les virus qui serait à l’origine de syndromes d’immunodéficience et d’autisme. Et cette enzyme se trouverait dans les vaccins !

Petit rappel des faits :

Spécialiste de l’autisme renommé, le Dr. James Jeffrey Bradstreet a été la recherche de l’enzyme avant sa mort en Juillet 2015. Son corps a été découvert flottant dans une rivière en Caroline du Nord avec une seule blessure par balle à la poitrine.

doctors-cancer-murdered-min

Des soupçons firent penser que le médecin aurait pu être tué à la suite de ses recherches controversées. Bradstreet et ses collègues avaient découvert que le système immunitaire est compromis par une enzyme appelée la nagalase, dont ils soupçonnaient l’introduction dans les vaccins.

Dans ses travaux de recherche, le Dr. Bradstreet travaillait avec un composé naturel qu’il croyait être la seule chose dans le système immunitaire capable de neutraliser les effets de la nagalase et tuer les cellules cancéreuses.

Nagalase interfère avec une protéine importante dans le corps qui tue les cellules cancéreuses, a expliqué le Dr Ted Broer dans une interview sur l’émission radio Hagmann & Hagmann Report.   Révélant également que le seul moyen de neutraliser la nagalase était la GcMAF. Lisez la suite de notre article pour plus d’information sur ce remède potentiel du cancer …

Voici ce que révèlent les étude sur le GcMAF et sur son rapport au nagalase :

Le GcMAF (composante de la globuline facteur d’activation des macrophages), qui est la protéine GC après qu’il se combine avec la vitamine D dans le corps, a le potentiel d’être un remède universel pour le cancer. Il est également considéré comme capable de traiter et de renverser l’autisme, le VIH, la maladie hépatique / rénale et le diabète.

Une recherche datant de 2008 réalisé par la division de l’immunologie du cancer et de la biologie moléculaire, Institut Socrates pour l’immunologie thérapeutique de Philadelphie en partenariat avec le Nagasaki Immunotherapy Research Group de Nagasaki, avait révélé que le traitement par étapes de la protéine Gc purifiée avec la galactosidase et la sialidase immobilisées a produit le MAF le plus puissant (appelé GcMAF) jamais découvert, qui sécrète les cellules cancéreuses de la prostate et ne produit aucun effet indésirable chez l’Homme.

La nagalase : Source de tous les problèmes ?

La nagalase empêche la vitamine D d’être produite dans le corps, qui est la principale défense du corps pour tuer naturellement les cellules cancéreuses nocives. Cette protéine se retrouve également à des concentrations très élevées chez les enfants autistes.

Cela empêche le corps d’utiliser des quantités de vitamine D nécessaires pour combattre le cancer et prévenir l’autisme. Car la nagalase désactive le système immunitaire et l’affaiblit. Elle est également liée au diabète de type 2.

Les médecins morts l’avaient tous reconnu ! Ils ne tuaient pas ces médecins parce qu’ils ont découvert un remède contre le cancer ou qu’ils traitaient avec succès ceux qui souffraient d’autisme. Ils les ont tués parce qu’ils ont fait des recherches et ont trouvé des preuves que les vaccins sont derrière la crise actuelle de cancer et d’autisme!

Erreur de calcul ou crimes prémédités, ces médecins ayant été tués avaient travaillé ensemble et se préparaient à rendre public l’information. Ils ont tous pointé du doigt la dépopulation qui se faisait en ajoutant du poison aux vaccins, puis en promulguant des lois pour rendre les vaccins obligatoires à l’école.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI