Choquant! Les médecins retirent une boule de poils de l’estomac d’une adolescente.

Accueil » News » Choquant! Les médecins retirent une boule de poils de l’estomac d’une adolescente.

Une adolescente indienne du nom d’Aakansha Kumari parvient de nouveau à manger après que les médecins ont retiré une boule de poil de la taille d’un melon de son ventre. Âgé de 16 ans, elle avait mangé ses propres cheveux pendant des années…

Aakansha Kumari avait secrètement mangé ses propres cheveux pendant des années, sans que personne n’y remarque quoi ce soit. Ce n’est que quand elle cessa de bien manger et s’est mise à perdre du poids, que ses parents commencèrent à soupçonner que quelque chose « clochait » chez elle.

Une opération chirurgicale compliquée :

L’addiction de l’adolescente de 16 ans à ses propres cheveux a fini non seulement par lui couper l’appétit, mais aussi par provoquer des vomissements et une perte de poids très importante.

Les médecins retirent une boule de poils de l’estomac d’une adolescente accro à manger ces cheveux.

C’est en ce moment que ses parents l’amenèrent au Doon Medical College and Hospital, en Inde.

Les médecins ont procédé à une radiographie qui a révélé une masse énorme occupant plus de 80 pour cent de son estomac.

Elle a alors du subir une opération chirurgicale durant laquelle les médecins ont été étonnés de retenir une grosse boule de cheveux de son ventre.

L’équipe chirurgicale était dirigée par le gastro-chirurgien Dr Abhay Kumar. Celui déclare que « la boule de poils occupait entre 250 et 300 ml d’espace dans son estomac, ce qui l’empêchait de manger suffisamment et la poussait à vomir incessamment ».

Une opération chirurgicale très compliquée, comme l’explique le docteur :

Selon les déclarations du Dr Abhay Kumar, « La chirurgie a été difficile parce que nous devions extraire les boules de poils en une seule fois.

LIRE AUSSI:  Ce garçon décède, va au paradis, et revient pour nous dire ce qu’il a vécu

Nous ne pouvions pas le faire morceau par morceau et risquer de laisser tomber des mèches de cheveux dans la cavité du corps, cela conduirait à des complications supplémentaires ».

Le syndrome Raiponce :

La bonne nouvelle dans tout cela, c’est que la vie de l’adolescente est hors de danger. « La jeune fille est en train de se rétablir peu à peu après l’opération chirurgicale, sa vie n’est plus menacée », affirme le médecin en chef.

Avec la découverte de la boule de poils, les médecins se sont rendu compte qu’elle était atteinte du syndrome de Raiponce, un trouble psychologique qui consiste à manger ses cheveux. Curieux phénomène que la trichophagie, ce trouble pousse certains individus à manger leurs cheveux ou leurs cils.

En plus de problèmes d’alopécie, ce comportement est dangereux : l’estomac est en effet incapable de les digérer. Le risque est réel, puisque les cheveux peuvent bloquer l’estomac et s’étendre à l’intestin ou au colon. C’est exactement ce qui s’est passé avec Aakansha Kumari.

Lorsque le problème atteint ce stade, le seul et unique recours possible reste l’opération chirurgicale. En effet, le syndrome tient son nom de Rapunzel (Raiponce), une princesse issue des comtes des frères Grimm.

Likez et Partagez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI