Méningite en France : Un jeune homme de 23 ans perd la vie !

Accueil » News » Méningite en France : Un jeune homme de 23 ans perd la vie !

De nouveaux cas de méningite en France, avec cette fois ci le décès d’un jeune homme de 23 ans survenu quelques jours avant le nouvel an.

Le 29 décembre dernier, un nouveau cas mortel de méningite s’est produit en Côte d’or. Comme annoncé par  l’Agence Régionale de Santé (ARS) Bourgogne-Franche-Comté, « Un jeune homme de 23 ans, originaire de Chenôve près de Dijon, est décédé d’une méningite vendredi dans la nuit qui a suivi son hospitalisation ».

Des cas similaires s’étaient produits l’année dernière :

Publicité

Dans l’annonce faite par l’agence, il est fait mention que le jeune homme n’était pas un étudiant. Cette précision a été jugé nécessaire car il y a presqu’un an de cela, 14 000 étudiants sur le campus de Dijon avait été vacciné contre la maladie.

Méningite en France : Un jeune homme de 23 ans perd la vie !

Cette campagne de vaccination faisait suite à trois cas de méningite à méningocoques de type W, dont deux mortels. Comme quoi, on n’en est pas aux premiers cas mortels dans le pays durant les dernières années.

En ce qui concerne la famille et les proches du jeune homme, Un traitement antibiotique préventif les a été proposé, en attendant une éventuelle vaccination une fois que le sérogroupe (A, B, C, W…) sera connu.

En savoir d’avantage sur la méningite :

La méningite est une inflammation des méninges, les enveloppes de la moelle épinière et du cerveau dans lesquelles circule le liquide céphalorachidien.

LIRE AUSSI:  Le lait de vache n'est pas et n'a jamais été sain pour notre corps humain ! C'est un ensemble de colle, d'hormones et du pus …

Cette inflammation peut être due à une infection par un virus ou une bactérie par exemple, et moins souvent par un médicament. La méningite bactérienne peut se transmettre par un contact étroit et prolongé avec une personne infectée.

La majorité des personnes exposées à la bactérie ne contractent pas l’infection. De plus, chez la plupart de celles qui la contractent, la méningite ne se développe pas. Toutefois, en cas de contraction de la maladie, elle peut menacer le pronostic vital en raison de la proximité immédiate des méninges et de l’encéphale.

Les symptômes de la méningite à méningocoque, une maladie bactérienne contagieuse, comprennent la fièvre, les maux de tête, la raideur de la nuque, les nausées, les vomissements et une sensibilité accrue à la lumière. Si elle n’est pas traitée, elle est mortelle dans environ 50% des cas.

Conseils :

Il est conseillé aux personnes  de prendre les mesures nécessaires pour se protéger de la maladie (se laver les mains, désinfecter fréquemment les surfaces, consulter un professionnel de la santé en ce qui concerne les options de vaccination). Les personnes développant des symptômes de la maladie doivent consulter immédiatement un médecin.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI