Mère anéantie en larmes en parlant aux funérailles de son mari et ses trois enfants assassinés par son propre frère

Accueil » Divers » Histoire inspirante » Mère anéantie en larmes en parlant aux funérailles de son mari et ses trois enfants assassinés par son propre frère

Une mère et son fils ne peuvent s’appuyer que l’un sur l’autre pour se soutenir après qu’un violent accident ait emporté quatre membres de leur famille. La mère, Loretta Traynor, doit vivre le reste de sa vie en sachant que c’est son propre frère qui est responsable de la mort tragique du mari et de leurs trois beaux enfants.

Lors de leurs funérailles, Loretta, 50 ans, s’est assise dans son fauteuil roulant à quelques mètres seulement des quatre cercueils, ceux de son mari et de ses enfants et a déclaré qu’ils avaient été ‘ enlevés trop tôt, trop violemment et sans préavis ‘ , comme le cite la CBC.

‘ En aucun cas, je ne peux croire que du bien adviendra de cette tragédie. Je ne peux pas et ne veux pas l’accepter ‘, a-t-elle déclaré alors que son seul fils survivant, Sam, se tenait à ses côtés, comme l’a rapporté CTV News.

Au moment où sa famille a été abattue, Loretta a également été grièvement blessée par le tireur, Mitchell Lapa. Mitchell, 48 ans, le frère de Loretta, est entré dans leur maison à Oshawa, au Canada, ‘ sans y avoir été invité ‘, avant d’abattre la famille, selon la police régionale de Durham, comme le rapporte le Toronto Sun.

‘ Lapa était le seul tireur impliqué dans cet incident et il est mort des suites d’une blessure par balle qu’il s’était infligée ‘, a déclaré la police.

Un ami de la famille a également déclaré que Mitchell avait tué le reste de la famille de Loretta mais avait intentionnellement blessé sa soeur. ‘ Ils disent que Mitchell a tué toute la famille de Loretta et ne l’a que blessée, de sorte qu’elle vive privée du reste de sa famille ‘, a ajouté l’ami.

Continuant de parler de Mitchell, l’ami a également affirmé: ‘ Même enfant, Mitchell qui était plus jeune que moi de quelques années, a toujours fait des siennes et s’est toujours attiré des ennuis. Je ne suis pas étonné de ce que j’entends… Il était mentalement instable ‘.

On rapporte également qu’après la mort de son père, Loretta et ses enfants ont hérité de la majorité des biens, tandis que son frère, Mitchell, en était exclu pour l’essentiel, comme le rapporte la CBC. Il a décidé de se venger de sa sœur en lui enlevant Chris,son mari depuis plus de 20 ans, ainsi que leurs enfants.

Mitchell a lancé cette violente attaque contre la famille de sa soeur afin de la laisser dévastée par cette perte, et le cœur brisé par la mort de ses trois enfants, Bradley, 20 ans, Adélaïde, 15 ans, et Joseph, 11 ans. Son fils aîné, Sam, a survécu car il n’était pas à la maison au moment de ladite attaque.

‘ Ils étaient ce que j’avais de mieux ‘, a déclaré Loretta à leurs funérailles. ‘ J’ai perdu toutes les parties de moi qui font de moi une meilleure personne. ‘

Dans son éloge funèbre émouvant, Loretta a déclaré, comme l’a cité CTV News, ‘ Je suis si fière d’être la femme de Chris. Je l’aime de tout mon être. Je suis si fière d’être la mère de Bradley. Il était l’un des esprits les plus gentils qui aient jamais foulé la surface de cette terre. Et je suis si fière d’être la mère d’Adélaïde. Son coeur était pur comme de l’or. Et je suis si fière d’être la mère de Joey. Il était innocent et heureux et il avait les plus grands rêves de nous tous. ‘

La mère en deuil a ajouté : ‘ Mes derniers mots à chacun d’eux ont été que je les aimais. ‘

Son fils aîné, Sam, qui n’était pas à la maison lors de la violente fusillade qui a décimé les membres de sa famille, a déclaré : ‘ Le bonheur qu’ils nous ont apporté est plus puissant que tous les malheurs ‘, comme le cite la CBC.

‘ J’aurais souhaité de tout mon cœur que cette période soit plus longue et que nous puissions tous vivre ensemble ‘, a ajouté Sam, en souhaitant que son père soit présent pour sa remise de diplôme et en souhaitant qu’il puisse se constituer davantage de souvenirs avec ses frères et sœurs.

Alors que Loretta était assise dans son fauteuil roulant à la paroisse St. Mary of the People à Oshawa, selon CTV News, elle a déclaré aux militaires que la mort de son mari et de ses enfants l’avait plongée dans ‘ les ténèbres ‘. Mais elle a aussi ajouté : ‘ … ce que je garde, c’est cette lumière de vouas que vous me laissez. Vous m’avez donné une perspective sur la vie de ma famille que je n’avais pas et c’est un présent pour lequel je vous suis éternellement reconnaissante ‘.

VOUS AIMEREZ AUSSI