Vous le buvez chaque jour, mais vous ignorez complètement qu’il provoque ce cancer…Vous devriez lire CECI

Accueil » Santé » Vous le buvez chaque jour, mais vous ignorez complètement qu’il provoque ce cancer…Vous devriez lire CECI

Une étude récente, entreprise par un groupe de scientifiques en Norvège, a découvert que les femmes qui boivent trois tasses de lait de vache chaque jour ont 3x de risques de développer un cancer du sein en comparaison à celles qui n’en boivent qu’une seule par jour. Nous savons tous que les taux de cancer du sein ont augmenté au cours de ces dix dernières années et voici que ces experts norvégiens pointent du doigt le lait de vache comme principale cause de cette tumeur maligne.

L’année 2015 est alarmante quant aux taux de cancer du sein en Finlande, en Suède, en Grande-Bretagne, au Canada et aux USA. Tous ces pays sont des pionniers dans la production laitière et la consommation du lait de vache dans le monde. Les experts du domaine ont également constaté que le taux de cancer du sein est sensiblement bas dans les pays où la consommation du lait de vache est au niveau le plus bas.

En quoi le lait de vache est-il nocif pour la femme en particulier ?

Vous devez savoir que le lait contient des hormones et d’autres composés qui favorisent le dérèglement cellulaire. Nous pouvons également mentionner les suppléments traités de la vitamine D qui sont ajoutés au lait et à d’autres laitages. Toutes les femmes qui souffrent d’un cancer du sein ont un taux très élevé de la vitamine D synthétique dans leur corps, suite à la consommation du lait de vache.

LIRE AUSSI:  Comment arrêter UNE CRISE CARDIAQUE en seulement 1 minute ... !

Par ailleurs, il n’y a pas que le lait qui est l’unique cause d’un tel cancer, mais  les régimes pauvres en fibres, en Oméga, en acides gras et en protéines essentielles au corps, avec une baisse dans la consommation des légumes et des poissons et une consommation excessive de sucre traité, des pâte et du porc, tout cela ne fait que tripler le risque de se retrouver avec un cancer du sein un jour ou l’autre.

Si vous serrez votre soutien-gorge en permanence, il peut augmenter également le risque de chopper un cancer du sein de manière significative. Les femmes qui portent régulièrement un soutien-gorge pendant 12 heures ont un plus grand risque d’avoir cancer du sein,  20 fois plus que celles qui n’en portent que de temps à autre, ou n’en portent jamais d’ailleurs.

Dans l’espoir que cet article ait été utile pour vous, Mesdames, faites attention à vous et faites des recherches sur le sujet, rester à jour avec les avancées médicales pour lutter contre le cancer du sein et prenez soin de vous en évitant tout ce qui peut représenter le moindre risque du cancer de sein.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI