Tout le monde le pensait mort. Après 12 ans de coma, il se réveille et ce qu’il raconte est incroyable !

Accueil » Santé » Tout le monde le pensait mort. Après 12 ans de coma, il se réveille et ce qu’il raconte est incroyable !

Dans les temps anciens, plusieurs personnes ont été enterrées vivant alors qu’on pensait qu’il avait perdu la vie. Heureusement pour ce jeune homme du nom de Martin Pistorius, nous ne vivons plus à cette époque. Il a passé près de 12 années dans un état comateux avant de reprendre le cours de sa vie.

Alors qu’il n’avait encore que 12 ans d’âge, Martin Pistorius a eu la malchance de contracter une maladie très grave dénommée méningite de cryptococcose. C’est une maladie très dangereuse qui très souvent provoque la mort de la personne atteinte. Martin a pu y survivre, mais il lui a fallu d’abord passer 12 longues années dans le coma.

Tout savoir sur la méningite de cryptococcose :
Publicité

La méningite de cryptococcose est une grave maladie infectieuse qui tient son nom du champignon qui en est à l’origine. Il s’agit du « cryptococcus neoformans » aussi appélé « Cryptococcus gattii », un mycète encapsulé du type levure qui peut vivre à la fois sur des plantes, dans les sols ainsi que les excréments animaux.

LIRE AUSSI:  La poudre de Maca : accroître la fertilité et la vigueur sexuelle, combattre l'anxiété, le manque d'énergie, le sommeil...

La méningite de cryptococcose est une maladie rare mais quand même dangereuse. Selon les instituts nationaux de santé américaine, seulement 5 personnes sur 1 million sont susceptibles de contracter la maladie. Cependant, elle est à l’origine de près de 600000 décès à travers le monde  toute les années.

La méningite de cryptococcose survient le plus souvent, chez les patients immunodéprimés, en particulier ceux qui sont atteints du sida.

Elle présente de nombreux de symptômes tels que la fièvre, les céphalées, la perte d’appétit, la perte de poids, la fatigue chronique, la sensibilité à la lumière, les hallucinations, les difficultés respiratoires, les troubles sensoriels, les pressions intracrâniennes, et même la paralysie d’un nerf crânien.

Voici comment Martin Pistorius a réussi à survivre à une méningite de cryptococcose :

Voir la page suivante (cliquez sur le bouton rose en dessous)

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI