Des nanoparticules cachés dans nos assiettes, met en garde le magazine « 60 millions de consommateurs ».

Accueil » News » Des nanoparticules cachés dans nos assiettes, met en garde le magazine « 60 millions de consommateurs ».

Dans sa dernière édition parue en septembre, le magazine 60 millions de consommateurs met en garde contre la présence de certaines nanoparticules dans les sucreries et gâteaux qu’il a eu à tester. Retrouvez les détails…

Ayant testé dix huit produits sucrés, le magazine rapporte avoir retrouvé des nanoparticules de dioxyde de titane à des proportions différentes dans ces produits. Plus étonnant encore, malgré la toxicité de ces nanoparticules, ils ne sont pas signalés sur les emballages.

Le dioxyde de titane :

Les tests pratiqués ont ciblé l’additif E171, plus connus sous le nom de dioxyde de titane et composé en parties de nanoparticules.

Servant à blanchir et à donner plus de brillance aux confiseries, aux plats et aux dentifrices, le dioxyde de titane est à la fois prisé par les industries agro-alimentaires et cosmétique.

LIRE AUSSI:  Un étudiant de Cornell qui s’en est pris à Bill Gates et Monsanto, projette de poursuivre son programme encore plus loin avec le nouveau projet Blockbuster !

Toutefois, avec son optimisation sous forme de nano, environ 50 000 fois plus fin qu’une mèche de cheveu, cela rend cet additif dangereux pour la santé.

Comme l’explique d’ailleurs les chercheurs, il devient alors plus facile de franchir les barrières physiologiques.

Patricia Chairopoulos, coautrice de l’étude déclare qu’ils savent que « les nanoparticules peuvent passer la barrière intestinale et se retrouver dans différents organes, comme le foie, le cœur, les poumons, et on ne sait pas encore ce qu’elles peuvent devenir ».

Alors, à quels effets nocifs doit-on s’attendre de l’ingestion de ces nanoparticules ?

Voir la page suivante (Cliquez sur le bouton jaune en dessous)

Likez cet article sur Facebook
Page suivante
VOUS AIMEREZ AUSSI