Neurontin et Lyrica: les effets secondaires des antidouleurs les plus dangereux de Pfizer

Accueil » Santé » Les gestes qui sauvent » Neurontin et Lyrica: les effets secondaires des antidouleurs les plus dangereux de Pfizer

Quand il s’agit de médicaments, naturels ou non, vous devriez toujours explorer les recherches scientifiques disponibles avant de prendre n’importe quel remède. Si vous vous demandez pourquoi, réfléchissez pendant un moment, à une de vos connaissances ayant déjà pris un médicament qui a entraîné une série d’effets secondaires inattendus.

C’est pourquoi il est si important de rester au courant des dernières études et des effets secondaires potentiels de tout médicament qui vous a été prescrit. Si vous voulez une preuve, on prend l’exemple du médicament antidouleur de Pfizer qui a eu des effets désastreux sur certains patients.

Neurontin, Lyrica et les effets secondaires des analgésiques populaires de Pfizer :

Tout patient habitué aux antidouleurs a probablement déjà entendu parler d’un médicament appelé gabapentine. Sinon, vous reconnaîtrez probablement ses noms de marque les plus populaires: Gralise, Horizant, Gabarone et, plus communément, Neurontin.

Neurontin et Lyrica: les effets secondaires des antidouleurs les plus dangereux de Pfizer

Le Neurontin est un médicament anti-épileptique (c’est-à-dire anticonvulsivant) que les médecins prescrivent pour aider à prévenir et contrôler les crises. Mais si cela est vrai, vous vous demandez peut-être pourquoi les adultes prennent le Neurontin pour traiter la douleur neuropathique (nerveuse)?

Malgré l’approbation par la Food and Drug Administration (FDA) en 1994 pour l’épilepsie, les compagnies pharmaceutiques ont régulièrement promu le Neurontin et le Lyrica (ou Prégabaline, une version hyperpuissante de Neurontin) « hors AMM » pendant des années.

LIRE AUSSI:  Voici Comment préparer une cure d'oignon pour soulager la toux, la grippe et les allergies ... (RECETTE ET MODE D'EMPLOI)

Le terme « hors-AMM » fait simplement référence à une prescription pour d’autres indications que celles pour lesquelles le médicament à reçu son autorisation de mise sur le marché. Autre que l’épilepsie, ces prescriptions hors-AMM ont été faites pour la douleur nerveuse, le symptôme le plus commun pour les personnes souffrant de fibromyalgie.

Chez ces patients, de nombreux effets secondaires ont été signalés. Les effets secondaires les plus effrayants du Lyrica et du Neurontin sont entre autres : les douleurs abdominales, les douleurs thoraciques, de graves picotements et engourdissements, une difficulté ou douleur pendant la miction, les pieds et chevilles enflés, des changements d’humeur et de comportements.

A cela s’ajoute des maux de tête, des vertiges, des problèmes de coordination, des problèmes de mémoire, l’anxiété, des attaques de panique, des troubles du sommeil, les sentiments impulsifs, Irritable, les problèmes de concentration, la dépression, les pensées d’automutilation ou de suicide.

Avec tous ses effets secondaires, nous ne savons pas pourquoi quelqu’un voudrait continuer à utiliser ce médicament ou d’autres de la sorte.

Likez cet article sur Facebook
VOUS AIMEREZ AUSSI